Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Vigoureux Jean-Marie

Titre : Bulletin de l'APMEP. Num. 477. p. 438-440. De l'Antiquité à Einstein.

Editeur : APMEP Association des Professeurs de Mathématiques de l'Enseignement Public (APMEP) Paris, 2008
Format : 17 cm x 24 cm, p. 438-440  ISSN : 0240-5709

Type : article de périodique ou revue Langue : Français Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur

Classification : A30Revues, article de revue A60Actes de Colloque, rapports et bilans E20Métamathématique. Aspects philosophiques et éthiques des mathématiques. Épistémologie des mathématiques M50Physique. Astronomie. Technologie. Engineering. Informatique. Sciences de la terre. U30Livres du Maitre et aides à l'enseignement (documents d'accompagnement, matériel didactique) 

Résumé :

De l'Antiquité à nos jours, la représentation du temps a pris différentes formes. Au Moyen Age le monde céleste était celui de l'éternité, le monde terrestre celui du temps, et l'être humain, par son corps et son âme appartenait aux deux mondes. Le temps monastique est un temps cyclique, comme les astres, à l'image de l'éternité. Le présent, qui a besoin du passé et du futur appelle un temps linéaire. Le temps historique évoque l'évolution de l'humanité. La science est également tiraillée entre le présent et le devenir. Les lois de gravitation évoquent le caractère intemporel d'un univers immuable. La physique Newtonienne est construite sur la notion d'instant. Mais la description de l'Univers ne peut se déduire du seul instant présent. Avec Boltzmann, la thermodynamique nous a appris que le sens du temps est lié à la structure de la matière et à l'agitation de ses constituants. A sa suite, Einstein a fait du temps une véritable grandeur physique, sur laquelle on peut donc agir et la faire réagir par rapport aux autres. Les relativités restreinte et générale en donnent les premières applications. Si nous savons mesurer le temps avec grande précision, la physique commence à peine à entrevoir ce qu'il est.

Notes :
Cet article est le compte rendu d'une communication aux Journées Nationales APMEP qui se sont tenues en 2007 à Besançon.
Le Bulletin de l'APMEP (appelé "Bulletin Vert") paraît 5 fois par an. Il s'efforce, par des articles de fond : de couvrir l'actualité de l'enseignement des mathématiques de la maternelle à l'université, de contribuer à la formation approfondie des enseignants, d'entretenir, chez ceux-ci, l'esprit de recherche et de susciter des échanges avec ses lecteurs.
Les articles de la revue sont mis progressivement en libre accès deux ans après leur parution. Vous les retrouverez par le sommaire du numéro.

Une version texte intégral est en téléchargement sur le site " Bibliothèque numérique des IREM et de l'APMEP"

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 19/03/2018
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN