Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Gropp Harald

Titre : Proceedings of HPM 2004 & ESU 4. On the mathematics and astronomy of the Maya and Aztecs. p. 461-467. (Mathématiques et astronomie chez les Mayas et les Aztèques.)

Editeur : University of Crete Iraklion, 2006, Grèce
Format : p. 461-467 Bibliogr. 467-467
ISBN : 960-88712-8-X EAN : 9789608871281

Type : chapitre d'un ouvrage Langue : Anglais Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur

Classification : D29Histoire et épistémologie des mathématiques, époque antique et médiévale (jusqu'au 16ème siècle inclus).
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 D89Activités pour la classe liées à l'histoire des mathématiques et de l'informatique.
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé : Abstract

Cet article évoque les mathématiques et l'astronomie de ces deux peuples d'Amérique avant la conquête espagnole, à l'aide de leurs calendriers.
Les Mayas utilisaient un système de position de base 20 pour indiquer leurs nombres. Leur système de calendrier comporte trois calendriers différents, le Tsolk'in, le Haab et le «Compte Long ». Le calendrier de Tsolk'in est constitué de 260 jours en combinant 13 chiffres et 20 noms de jours. Le calendrier Haab a 365 jours, soit 18 mois de 20 jours et 5 jours supplémentaires. La combinaison de Tsolk'in et de Haab produit un cycle de 52 ans à peu près. Le Compte long décompte des jours isolés à partir d'une date zéro. IL en général considéré que cette date zéro était en corrélation avec un jour de 3114 av.JC.
Les Aztèques n'utilisaient pas de système de positionnement et écrivaient leurs nombres avec des collections de symboles correspondant à 1, 10, 100 et ainsi de suite. Le calendrier aztèque se composait de deux systèmes correspondants aux Tsolk'in et Haab des Mayas. L'article évoque aussi certains problèmes particuliers, comme ceux de la corrélation des calendriers, du premier zéro dans le monde, du nombre 13 dans la culture maya, de la fin de l'actuel « Pictun » maya et de la signification de certains grands nombres mayas.

Notes :
Chapitre des Actes de HPM 2004 & ESU 4. Ressource en ligne

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 20/08/2019
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional