Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Geromel Meneghetti Renata C.

Titre : Proceedings of HPM 2004 & ESU 4. A historical and philosophical analysis about logical and intuitive aspects in the constitution of mathematical knowledge. p.601-614. (Une analyse historique et philosophique sur le rôle des aspects logiques et intuitifs dans la constitution du savoir mathématique.)

Editeur : University of Crete Iraklion, 2006, Grèce
Format : p. 601-614 Bibliogr. 613-614
ISBN : 960-88712-8-X EAN : 9789608871281

Type : chapitre d'un ouvrage Langue : Anglais Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur

Classification : D79Philosophie et éthique des mathématiques. Philosophie et éthique de l'informatique.
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 D89Activités pour la classe liées à l'histoire des mathématiques et de l'informatique.
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 E29Métamathématique. Aspects philosophiques et éthiques des mathématiques. Épistémologie des mathématiques
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé : Abstract

Cet article analyse le rôle des aspects intuitifs et logiques dans la constitution du savoir mathématiques. L'intuition doit être comprise ici au sens de Kant : une connaissance immédiate, qui peut être à la fois empirique et a priori. Cette analyse passe par les courants philosophiques suivants : réalisme platonique et aristotélicien, idéalisme de Descartes, empirisme anglais (Locke, Berkeley, Hume et Newton), rationalisme de Leibniz, idéalisme transcendantal de Kant et philosophie des courants mathématiques (logicisme, formalisme et intuitionnisme) qui a prédominé au 19ème siècle et au début du 20ème siècle. On sait que ces courants n'ont pas pu donner aux mathématiques une base solide qui donne naissance à de nouvelles discussions dans le paysage philosophique. L'article montre que dans la philosophie de l'histoire des mathématiques, avant Kant, les aspects intuitifs et logiques étaient considérés isolément et s'excluaient l'un l'autre. En dépit de la position de Kant entre l'empirisme et le rationalisme, de tels aspects furent considérés comme incompatibles après ce philosophe. Ici, l'auteure défend le fait que l'aspect intuitif soutient l'aspect logique et inversement, à des niveaux de plus en plus élaborés dans un processus graduel et dynamique, enforme de spirale.

Notes :
Chapitre des Actes de HPM 2004 & ESU 4. Ressource en ligne

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 20/08/2019
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional