Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche 
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Dimitriadou Eleni

Titre : History and epistemology in mathematics education: proceedings of the 5th European Summer University. Didactical and Epistemological Issues Related to the Concept of Proof. p. 363-371. (Questions didactiques et épistémologiques en relation avec le concept de preuve.)

Editeur : Vydavatelsky Press Prague, 2008, Tchéquie
Format : 14,8 cm x 21 cm, p. 363-790 Bibliogr. p. 370-371
ISBN : 80-86843-19-X EAN : 9788086843193

Type : chapitre d'un ouvrage Langue : Anglais Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur

Classification : D80Activités pour la classe liées à l'histoire des mathématiques et de l'informatique. E20Métamathématique. Aspects philosophiques et éthiques des mathématiques. Épistémologie des mathématiques 

Résumé : Abstract

L'article examine d'abord certaines questions épistémologiques concernant l'enseignement, la compréhension et la production de méthodes de démonstration. Il s'agit de la nécessité d'utiliser des preuves, de la différence entre la conformité logique et l'évidence des figures géométriques, ainsi que des différentes significations épistémologiques de la preuve, en liaison soit avec des argumentations incomplètes, qui aboutissent toutefois à des résultats évidents, soit avec la logique de non-contradiction dans un système axiomatique, qui finit par persuader.
Le document continue avec une étude sur le rôle de la preuve dans le programme d'études secondaire grec, et étudie les opinions des enseignants de mathématiques sur la nécessité d'enseigner des méthodes de démonstration. La pression due à un énorme contenu mathématique, en particulier dans l'enseignement secondaire supérieur grec, conduit à l'abandon de nombreuses preuves de théorèmes à la fois en analyse et en géométrie.
Cette situation provoque un désaccord parmi la communauté des enseignants de mathématiques entre la conviction que la fonction principale de la preuve est le développement de la pensée rationnelle et la croyance que l'utilisation de preuves trop nombreuses et trop difficiles pose des problèmes de compréhension et d'apprentissage des mathématiques.

Notes :
Chapitre des Actes de la cinquième université d'été (ESU 5). Ressource en ligne

Une version texte intégral est en téléchargement sur le site " Bibliothèque numérique des IREM et de l'APMEP"

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 08/07/2018
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche 
Certification IDDN