Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Abdounur Oscar Joao

Titre : History and Pedagogy of Mathematics: july 18-22 2016, Montpellier, France. The emergence of the idea of irrationality in theoretical music contexts in the Renaissance. p. 257-262. (L'émergence de l'idée d'irrationalité dans le contexte de la musique théorique à la Renaissance.)

Editeur : IREM de Montpellier, Montpellier, 2016
Format : A4, p. 257-262 Bibliogr. 262-262
ISBN : 2-909916-51-0 EAN : 9782909916514

Type : chapitre d'un ouvrage Langue : Anglais Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur

Classification : D29Histoire et épistémologie des mathématiques, époque antique et médiévale (jusqu'au 16ème siècle inclus).
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 D89Activités pour la classe liées à l'histoire des mathématiques et de l'informatique.
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 M89Arts (par exemple arts plastiques, littérature, cinéma, musique, danse). Architecture
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé : Abstract

Cet article aborde la question : comment la relation entre les mathématiques et la musique théorique au cours de l'histoire occidentale a-t-elle façonné la compréhension moderne de notions telles que « ratio » et « proportion », et explore le potentiel éducatif de cette relation. Pour ce faire, l'auteur étudie une procédure choisie par Erasmus de Höritz, mathématicien et théoricien de la musique bohème qui a émergé au début du XVIe siècle comme humaniste allemand très intéressé par les questions musicales. Pour diviser le ton, Erasmus a utilisé une méthode numérique pour approcher la moyenne géométrique, bien que sa procédure ne soit pas reconnue comme une approximation de la valeur réelle de la moyenne géométrique. La première période moderne a vu l'utilisation croissante de la géométrie comme instrument pour résoudre les problèmes structurels dans la musique théorique, un changement non indépendant de ceux survenus dans la conception du rapport/nombre dans le contexte de la musique théorique. Dans le contexte du regain d'intérêt pour les sources grecques, Erasmus a communiqué aux lecteurs musicaux les résultats importants de ces sources et fut probablement le premier à la Renaissance à appliquer explicitement la géométrie euclidienne pour résoudre des problèmes de musique théorique.

Notes :
Chapitre des Actes de HPM 2016 Ressource en ligne .

Une version texte intégral est en téléchargement sur le site "Bibliothèque numérique des IREM et de l'APMEP"

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 24/06/2020
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional