Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Rodriguez-Vasquez Flo Monserrat ; Zubillaga-Guerrero Erika ; Gonzalez-Astudillo María Teresa

Titre : Proceedings of the Eighth European Summer University on History and Epistemology in Mathematics Education. Jordan's isomorphism concept in the work "Traité des substitutions et des équations algébriques". p. 499-512. (Le concept d'isomorphisme de Jordan dans son "Traité des substitutions et des équations algébriques".)

Editeur : Oslo Metropolitan University Oslo, 2019, Norvège
Format : p. 499-512 Bibliogr. p. 511-512
ISBN : 82-8364-211-1 EAN : 9788283642117  ISSN : 2535-6984

Type : chapitre d'un ouvrage Langue : Anglais Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur Niveau Niveau scolaire visé par l'article : licence Age : 18, 19

Classification : D45Histoire et épistémologie des mathématiques, époque moderne (à partir du 19ème).
Enseignement supérieur, Post-Bac
 D49Histoire et épistémologie des mathématiques, époque moderne (à partir du 19ème).
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 D65Textes sources, textes historiques, texte anciens
Enseignement supérieur, Post-Bac
 D69Textes sources, textes historiques, texte anciens
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 D85Activités pour la classe liées à l'histoire des mathématiques et de l'informatique.
Enseignement supérieur, Post-Bac
 D89Activités pour la classe liées à l'histoire des mathématiques et de l'informatique.
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé : Abstract

Pour étudier le concept d'isomorphisme dans le "Traité des substitutions et des équations algébriques" de Camille Jordan, les auteurs recourent à l'analyse de texte qualitative (Kuckartz, 2014), en considérant trois niveaux d'analyse : fiche de référence de l'œuvre, contexte et objectif de l'œuvre et de l'auteur, et présentation et traitement du concept d'isomorphisme de groupe. Les résultats montrent que Jordan a explicitement introduit les concepts d'isomorphisme holoédrique (total) et mériedrique (partiel) dans le contexte des groupes de substitutions. Ainsi, Jordan a utilisé le terme isomorphisme pour désigner ce qui est actuellement connu sous le nom d'homomorphisme bijectif (isomorphisme) et d'homomorphisme surjectif (épimorphisme), en les distinguant respectivement par les termes holoédrique et mériédrique. Cette distinction suggère la possibilité d'une correspondance ou d'une transmission de certaines propriétés d'un groupe à l'autre, reconnaissant l'utilité de ce concept en raison de la similitude des propriétés présentées par les groupes isomorphes.

Notes :
Chapitre des Actes de la huitième l'université d'été (ESU 8) Ressource en ligne .

Une version texte intégral est en téléchargement sur le site "Bibliothèque numérique des IREM et de l'APMEP"

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 02/05/2020
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional