Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Tullet Hervé

Titre : Faut pas confondre.

Editeur : Seuil Paris, 1998 Collection : Seuil Jeunesse
Format : 22 cm x 16 cm, 139 p. ISBN : 2-02-033374-0 EAN : 9782020333740

Type : album de littérature jeunesse Langue : Français Support : papier

Public visé : élève ou étudiant, enseignant, formateur, tout public Niveau Niveau scolaire visé par l'article : école maternelle Age : 3, 4, 5, 6

Classification : G21Géométrie informelle (orientation spatiale. Formes géométrique de base)
Enseignement primaire, école maternelle
 G29Géométrie informelle (orientation spatiale. Formes géométrique de base)
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 M51Physique. Astronomie. Technologie. Engineering. Informatique. Sciences de la terre.
Enseignement primaire, école maternelle
 M59Physique. Astronomie. Technologie. Engineering. Informatique. Sciences de la terre.
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 U61Matériels de manipulation et leur utilisation en classe (visualisations, aides pédagogiques, modèles, jeux éducatifs, tableurs. L'enseignement en laboratoire)
Enseignement primaire, école maternelle
 U69Matériels de manipulation et leur utilisation en classe (visualisations, aides pédagogiques, modèles, jeux éducatifs, tableurs. L'enseignement en laboratoire)
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé :

L'album est conçu comme une suite de mises en opposition d'objets, personnages, formes, couleurs, tailles, sensations, idées, qualités et positions contraires, ou seulement différentes les unes des autres. Chaque double page commence par la formulation "faut pas confondre" et propose un mot qui est mis en opposition avec un autre mot (ou distingué d'un autre mot) sur la double page qui suit.
On trouve les paires de mots suivantes : dedans/dehors, plein/vide, loin/près, ouvert/fermé, chaud/froid, petit/grand, pareil/différent, haut/bas, lourd/léger, sale/propre, dessus/dessous, tout/rien, ordre/désordre, ombre/lumière, dessus/dessous, lentement/vite, réussi/raté, droite/gauche, ensemble/séparé, vite/lentement, seul/beaucoup, avant/après, oui/non, l'un pouvant être considéré comme la négation de l'autre.
On trouve aussi des paires de mots qui traduisent des distinctions plutôt que des oppositions franches, établies selon une logique binaire. Ainsi un carré est distingué d'un rond sans en être toutefois son contraire, la mise en opposition possible tenant ici à la présence ou non de côtés, sommets, angles qui caractérisent un polygone par rapport à un cercle. Un papa est distingué d'une maman sans en être son contraire, la mise en opposition tenant ici au sexe qui est soit féminin, soit masculin. Horizontal est distingué de vertical et pourrait aussi l'être d'oblique, noir/blanc est distingué de couleur, avion et bateau sont distingués et pourraient être opposés en tenant compte de l'espace où ils se déplacent (haut ou bas), pieds et mains sont distingués et pourraient être opposés par rapport à leur position dans le corps (haute ou basse), médicaments et bonbons sont distingués, l'opposition tenant à la dangerosité ou non des uns et des autres.
L'album aborde vers la fin l'opposition oui/non qui sous-tend l'ensemble des oppositions déjà vues : on est grand ou non grand donc petit, lourd ou non lourd donc léger etc.

Pistes d'utilisation en classe :
En ce qui concerne la découverte de la matière, les programmes de l'école maternelle précisent "qu'en agissant sur les matériaux usuels, les enfants en découvrent leurs caractéristiques simples". Plus loin, ces programmes stipulent "que la découverte des formes et des grandeurs se fait en repérant tout d'abord des propriétés simples (petit/grand ; lourd/léger)", que "progressivement les enfants parviennent à distinguer plusieurs critères, à comparer et à classer selon la taille, la masse et la contenance".
L'album "Ne pas confondre" permet de travailler sur ces caractéristiques ou propriétés simples et donne des prétextes à des activités de comparaison, tri et classement. Celles-ci seront entreprises dans divers cadres, tels que celui de la géométrie, par exemple, et sollicitent de nombreux sens, entre autres tels que la vue et le toucher.
Dans le domaine de la mesure, sont abordées les notions de taille, masse, grandeur, grosseur, contenance et capacité, éloignement, hauteur. Une première approche de la température pouvant être entreprise avec chaud/froid.
Il est important de noter que certaines caractéristiques offrent aussi la possibilité de se familiariser avec des collections organisées : "en désordre", par exemple, est visualisé par des formes géométriques simples rangées en colonne de manière régulière. De même pour pareil/pas pareil.
Certaines oppositions permettent aussi de travailler la topologie avec les notions d'intérieur/extérieur (dedans/dehors), ce qui contribue à une première structuration de l'espace, à laquelle contribuent aussi les oppositions haut/bas, gauche/droite, loin/près, horizontal/vertical.
Le temps se structure également à partir des notions d'avant/après.
Enfin, une première approche des quantités et des nombres passant par une perception globale de "grosses" quantités (beaucoup) ou de "petites" quantités (peu), l'album est un support de choix pour aborder cet aspect de la cardinalité, car il oppose aussi seul à beaucoup. Il permet donc un premier travail sur la quantification pour les plus jeunes enfants scolarisés en petite section.
Pour conclure, il est clair que cet album balaye l'ensemble des domaines mathématiques au programme de l'école maternelle : découverte des formes et des grandeurs, approche des quantités et des nombres, repérage dans le temps, repérage dans l'espace. En cela, il est un support remarquable dont le maître peut se servir tout au long d'une année scolaire, au fil des apprentissages programmés.
Il faut noter, pour terminer, que certaines oppositions telles que gentil/méchant, beau/pas beau, abstrait/concret, réussi/râté sont des caractéristiques subjectives. Le maître tiendra compte, en conséquence, de la perception propre à chaque enfant en leur demandant des justifications argumentées de leurs divers points de vue.

Mots clés :
© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 12/06/2019
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN