Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Combier Georges

Titre : Le rallye mathématique transalpin. Quels profits pour la didactique ? Le problème ouvert et le Rallye Transalpin. p. 139-144.

Editeur : Institut de Recherche et de Documentation Pédagogique (IRDP), Dipartimento di Matematica - Università di Parma Neuchâtel, 1999, Suisse, Italie Collection : ARMT Num. 1
Format : 17 cm x 23,9 cm, p. 139-144 Bibliogr. pag. mutl.
ISBN : 88-371-1133-9 EAN : 9788837111335

Type : chapitre d'un ouvrage Langue : Français, Italien, Multilingue Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur Niveau Niveau scolaire visé par l'article : école élémentaire, collège, 6ème, 5ème, 4ème, 3ème Age : 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15

Résumé :

Le "problème ouvert", dont l'origine remonte aux années 1980 à l'IREM de LYON, renvoie à une pratique de classe qui présente des similitudes avec le Rallye transalpin, selon deux critères caractéristiques de la résolution de problèmes :
- celui qui les résout ne dispose a priori d'aucune indication de démarche,
- les méthodes mises au point lors de cette activité permettent de résoudre de matière systématique des catégories entières de problèmes.

Cette activité de résolution est importante, tant pour la formation des enseignants que dans l'activité des élèves, en donnant l'occasion de faire des mathématiques et en leur faisant vivre une démarche scientifique : faire des essais, conjecturer, tester, prouver.

En quoi le problème ouvert et le Rallye transalpin sont différents ?
Le Rallye met davantage l'accent que le problème ouvert sur l'autonomie de la classe qui a l'entière responsabilité de s'organiser en groupes, de définir et de répartir les tâches.
Dans la pratique du problème ouvert, la phase d'exploitation des productions est une des composantes de la situation alors que, dans le cadre du Rallye elle est nécessairement différée dans le temps car il n'y a qu'une productions et tous les élèves n'ont pas résolu le même problème. L'exploitation en classe des productions du Rallye nécessite que l'enseignant élabore une nouvelle situation ayant un enjeu sur lequel se retrouvent les élèves ayant cherché un problème et ceux qui ne l'ont pas fait.

Notes :
Cet article est publié dans Actes des journées d'études, Brigue 1997-1998

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 10/03/2019
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN