Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Lecomte Alexis

Titre : Mathématice. Num. 62. Un exemple de liaison 3ème - TS autour des fractales.

Editeur : Sésamath Erôme, 2018

Type : article de périodique ou revue Langue : Français Support : internet

Public visé : enseignant, formateur Niveau Niveau scolaire visé par l'article : collège, 3ème, lycée, terminale Age : 14, 17

Classification : A33Revues, article de revue A34Revues, article de revue P43Langages de programmation (classification des langages, éléments et caractéristiques des langages, processeurs P44Langages de programmation (classification des langages, éléments et caractéristiques des langages, processeurs U33Livres du Maitre et aides à l'enseignement (documents d'accompagnement, matériel didactique) U34Livres du Maitre et aides à l'enseignement (documents d'accompagnement, matériel didactique) 

Résumé :

L'auteur présente l'expérimentation d'une liaison étonnante entre une classe de Troisième et une classe de Terminale S autour de la programmation (à l'aide de Scratch et Python) sur le thème des fractales. Dans une 1ère étape, les collégiens commençaient à travailler sur les fractales, en constituant des groupes de 4 élèves qui allaient être repris par la suite. Lors de séances en demi-classe, chaque élève a construit sur feuille une fractale différente. Ils sont ensuite passés à la programmation sous Scratch des premières étapes de leur fractale. De leur côté, les élèves de Terminale étaient initiés à la programmation en Python, en se servant notamment des suites comme support, afin de maîtriser la notion de programmation utilisant des fonctions avec paramètre(s). Ensuite, les élèves de collège sont venus sur un créneau de 2h au lycée, la première heure afin de présenter leurs travaux aux élèves de Terminale, la seconde pour effectuer une visite du lycée. Les collégiens disposaient de leurs travaux papier ainsi que de leurs fichiers Scratch. Chaque groupe de collégiens faisait alors découvrir aux élèves de Terminale la notion de fractale. Durant le courant du mois de décembre, les élèves de Terminale ont travaillé en salle informatique sur la programmation en Python des différentes fractales. Début février, l'échange s'est terminé au collège. Les élèves de Terminale ont pu présenter pendant une heure leur code Python, en programmant les différentes étapes leur ayant permis d'obtenir le résultat final. Les collégiens ont ainsi pu découvrir le langage qui les attendait au lycée. Les enseignants de deux classes étaient très satisfaits du déroulement de cette liaison. En observant les différents groupes, ils ont pu avoir la bonne surprise de voir certains élèves (pas forcément à l'aise d'habitude) prendre la parole pour les explications, certains avaient également réfléchi à se répartir le temps de parole et les différentes étapes de présentation. La compétence « communiquer à l'oral », pas toujours simple à travailler d'habitude, a pris ici tout son sens et trouvé une motivation naturelle. Ils ont évoqué une amélioration possible pour la prochaine fois : faire en sorte que les collégiens programment leur fractale sur Scratch devant les lycéens plutôt que de leur montrer un programme terminé.

Notes :
Il est possible de lire et répondre à cet article : http://revue.sesamath.net/spip.php?article1130
MathémaTICE est une revue collaborative libre portant sur l'utilisation des TICE en classe de Mathématiques.
Une liste de thèmes est proposée en page d'accueil. A chaque requête thématique, MathémaTICE propose un dossier virtuel d'articles et de brèves correspondant à ce thème.

Cet article est en libre accès sur le site MathémaTICE

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 29/10/2018
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN