Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche 
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Ehrhardt Caroline

Titre : Revue d'histoire des mathématiques. Num. 17. Vol. 2. p. 175-210. Evariste Galois and the social time of mathematics. (Evariste Galois et le temps social des mathématiques (numéro spécial "E. Galois").)

Editeur : Société Mathématique de France (SMF) Paris, 2011
Format : 15,5 cm x 24 cm, p. 175-210 Bibliogr. p. 200-210
  ISSN : 1262-022X

Type : article de périodique ou revue Langue : Anglais Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur Niveau : licence, Master Age : 20, 21, 22

Classification : A35Revues, article de revue D15Ouvrages généraux sur l'histoire et épistémologie des mathématiques, de l'informatique, et de leur enseignement. Ouvrages généraux sur la philosophie des mathématiques. Actes de Colloques, recueils d'articles. D25Histoire et épistémologie des mathématiques, époque antique et médiévale (jusqu'au 16ème siècle inclus). D35Histoire et épistémologie des mathématiques, époque classique (17ème et 18ème). D45Histoire et épistémologie des mathématiques, époque moderne (à partir du 19ème). 

Résumé : Abstract

Cet article propose une nouvelle approche de l'étude du Mémoire sur les conditions de résolubilité des équations par radicaux de Galois. En se fondant sur la méthodologie de l'histoire sociale et culturelle, il contextualise le travail de Galois en le situant dans le milieu mathématique parisien des années 1820 et 1830. Tout d'abord, en reconstruisant le processus social par lequel un jeune homme peut devenir un mathématicien reconnu à cette époque, cet article montre que la trajectoire de Galois est loin d'être exceptionnelle et, surtout, qu'il n'a pas été traité différemment des autres aspirants-mathématiciens de sa génération. Ensuite, cet article propose de passer de la biographie des mathématiciens à la biographie des textes mathématiques. De fait, le sens d'un texte mathématique est le produit d'un long processus social et scientifique, un processus qui, dans le cas de Galois, a pris plus de cent ans. Pendant cette longue période, le texte de Galois a été lu, interprété et reformulé, dans des contextes locaux, par un grand nombre d'acteurs qui ne s'accordaient pas nécessairement sur son sens. Ce n'est qu'au début du XXe siècle, alors que la théorie de Galois était en train de devenir une matière d'enseignement, qu'elle a acquis un sens plus uniforme. Mais à ce moment-là Galois, l'aspirant-mathématicien qui n'avait pas réussi à convaincre les membres de l'Académie des sciences, était déjà en train de devenir une légende.

Notes :
Fondée en 1995, la Revue d'histoire des mathématiques publie des articles originaux (en français ou en anglais) consacrés à l'histoire des mathématiques, de l'Antiquité à nos jours. (En ligne ISSN 1777-568X)
Le texte intégral des articles récents est réservé aux abonnés sur le site de la revue.

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 04/12/2017
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche 
Certification IDDN