Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Yabuuti Kiyosi ; Jami Catherine. Trad. ; Baba Kaoru. Trad.

Titre : Une histoire des mathématiques chinoises.

Editeur : Belin, Pour la Science Paris, 2000 Collection : Regards sur la science
Format : 13,5 cm x 21,5 cm, 191 p. Bibliogr. p.185-189, Index p.182-184
ISBN : 2-7011-2404-2  ISSN : 1773-8016

Type : ouvrage (au sens classique de l'édition) Langue : Français Langue originale : Japonais Support : papier

Public visé : tout public Niveau Niveau scolaire visé par l'article : lycée, 1ère, Terminale, Licence Age : 16, 17, 18, 19, 20, 21

Classification : D24Histoire et épistémologie des mathématiques, époque antique et médiévale (jusqu'au 16ème siècle inclus). D25Histoire et épistémologie des mathématiques, époque antique et médiévale (jusqu'au 16ème siècle inclus). D28Histoire et épistémologie des mathématiques, époque antique et médiévale (jusqu'au 16ème siècle inclus). 

Résumé :

Dans cet ouvrage l'auteur relate l'histoire du développement des mathématiques chinoises de l'antiquité au 19ème siècle à travers neuf chapitres.
On croyait que les mathématiciens chinois s'étaient bornés à développer des techniques élémentaires, pour le calcul des impôts ou l'établissement du calendrier. En fait ils étaient des précurseurs pour les problèmes d'arithmétique, de dénombrement, de calcul algébrique : les savants chinois avaient déterminé les six premières décimales du nombre "pi" plus de mille ans avant les Occidentaux ; l'"art de l'inconnue céleste", une des premières formes d'algèbre (XIIIe siècle), permettait de résoudre des systèmes d'équations algébriques ; les notions d'infini et de limite étaient déjà employées au 3e siècle de notre ère...
L'auteur montre comment le confucianisme et les différents apports culturels venant d'Inde, du monde islamique ou des mathématiques européennes au XVIIe siècle ont contribué à façonner la pensée mathématique et astronomique chinoise.
Dans un épilogue, l'auteur s'interroge sur les raisons qui ont maintenu la Chine, malgré tous ses atouts, en marge de l'éclosion de la science moderne.

Notes :
Cet ouvrage est l'objet d'une recension sous la rubrique "pour un inventaire" du Bulletin de l'APMEP n° 432.

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 09/01/2019
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN