Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Du Sautoy Marcus ; Clarinard Raymond. Trad.

Titre : Ce que nous ne saurons jamais. De la conscience au cosmos, avec la science pour pierre angulaire.
Titre original : What we cannot know : explorations at the edge of knowledg.

Editeur : Héloïse d'Ormesson Paris, 2017
Format : 14 cm x 20,5 cm, 602 p. ISBN : 2-35087-405-2 EAN : 9782350874050

Type : ouvrage (au sens classique de l'édition) Langue : Français Support : papier

Public visé : tout public

Résumé :

L'univers est-il infini ? Qu'y avait-il avant le Big-Bang ? Où la conscience est-elle logée dans notre cerveau ?
Dans le monde contemporain, la science est reine. Les découvertes scientifiques font régulièrement les gros titres et de nombreuses énigmes mathématiques, autrefois réputées indéchiffrables, sont désormais résolues. Dès lors, une question se pose : y a-t-il des limites à ce que l'on peut découvrir de l'univers physique ? Est-il possible qu'un jour, nous sachions tout ? Ou existe-t-il des choses dont la compréhension nous sera à jamais inaccessible ?
Dans cet ouvrage, l'auteur identifie sept « frontières de la connaissance » qui délimitent ce qui lui semble être de l'ordre de l'inconnaissable. La première correspond au lancement d'un dé. La deuxième est celle de la composition de la matière : trouverons-nous toujours des particules élémentaires plus petites ? La troisième est celle de la physique quantique et du troublant principe d'incertitude de Heisenberg. La quatrième frontière est celle de la finitude de l'espace physique. Est-il périodique ou réellement infini ? La cinquième est celle de la nature véritable du temps (qui peut varier selon la vitesse de déplacement de l'observateur). La sixième est celle de la conscience : les machines en possèderont-elles une un jour ? Enfin, la septième frontière est celle de la vérité en mathématique. Toute théorie basée sur l'arithmétique contient des propositions indémontrables à l'intérieur de la théorie (théorème de Gödel).

Notes : Attention ! Cette fiche est incomplète, aidez-nous à la compléter. Votre contribution

Cet ouvrage est l'objet d'une présentation sous la rubrique "Notes de lecture" de la revue Tangente n° 180.

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 10/03/2018
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN