Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Trotoux Eric

Titre : Le Miroir des maths. Num. 11. p. 26-31. Un approfondissement pour l'Accompagnement Personnalisé en TS : approximation de n! et formule de Stirling.

Editeur : IREM de Basse-Normandie, Caen, 2013
Format : A4, p. 26-31 Bibliogr. p. 31-31
  ISSN : 1969-7929 (imprimé) - 1760-6500 (en ligne)

Type : article de périodique ou revue Langue : Français Support : papier

Public visé : enseignant Niveau Niveau scolaire visé par l'article : lycée, terminale Age : 17

Classification : A34Revues, article de revue
Enseignement secondaire, lycée
 A39Revues, article de revue
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 C74Pour la classe de mathématiques : fabrication de séquences d’enseignement, préparation des cours, activités pour la classe et organisation de la classe. Méthodes d’enseignement. Processus didactique. Les...
Enseignement secondaire, lycée
 C79Pour la classe de mathématiques : fabrication de séquences d’enseignement, préparation des cours, activités pour la classe et organisation de la classe. Méthodes d’enseignement. Processus didactique. Les...
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 I54Calcul intégral. Théorie de la mesure (Intégrales de différents types. Par exemple applications dans les solides de révolution)
Enseignement secondaire, lycée
 I59Calcul intégral. Théorie de la mesure (Intégrales de différents types. Par exemple applications dans les solides de révolution)
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé :

Dans cet article, l'auteur présente une étude portant sur l'approximation de n! et la formule de Stirling, dans le cadre limité du nouveau programme en vigueur en TS depuis la rentrée 2012. Elle permet de trouver une approximation de n! dans une première approche intuitive, basée sur une interprétation géométrique de la valeur de la suite ln(n!), puis au-delà, d'obtenir un encadrement final asymptotiquement convergeant. Ce dernier encadrement ouvre alors la porte à une preuve du théorème de De Moivre-Laplace.

Notes :
Article du Miroir des maths n° 11. Ressource en ligne

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 04/09/2019
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional