Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Noirfalise Robert

Titre : Petit x. N° 66. p. 6-17. Modélisation et équations différentielles en Terminale S : utilisation d'un modèle praxéologique pour poser des questions didactiques.
English title: Modelling and differential equations in grade 12 (science section): Utilisation of a praxeologic model for developing didactic questions. (ZDM/Mathdi)

Editeur : IREM de Grenoble, Grenoble, 2004
Format : A4, p. 6-17 Bibliogr. p. 16-17
  ISSN : 0759-9188

Type : article de périodique ou revue Langue : Français Support : papier

Public visé : enseignant, formateur Niveau Niveau scolaire visé par l'article : lycée, terminale Age : 17

Classification : A39Revues, article de revue
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 B53La formation des enseignants (formation initiale et formation continue)
Enseignement secondaire, collège
 C73Pour la classe de mathématiques : fabrication de séquences d’enseignement, préparation des cours, activités pour la classe et organisation de la classe. Méthodes d’enseignement. Processus didactique. Les...
Enseignement secondaire, collège
 U33Livres du Maitre et aides à l'enseignement (documents d'accompagnement, matériel didactique)
Enseignement secondaire, collège
 U39Livres du Maitre et aides à l'enseignement (documents d'accompagnement, matériel didactique)
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé :

Partant d'un fait d'apparence anecdotique - le refus par des enseignants de mathématiques d'un exercice conduisant à une équation différentielle - l'auteur s'interroge sur les raisons de ce refus. Un examen de ce qui serait nécessaire pour rendre l'exercice incriminé acceptable nous conduit à penser qu'il y a un manque "didactique" dû au fait que la justification de la technique de modélisation est en dehors du domaine mathématique (en un sens qu'il convient de préciser). Il y a donc un travail non assumé par les mathématiciens. L'est-il par les physiciens, par les biologistes ? Ce manque peut-il être comblé dans une classe de terminale en mathématiques et si oui, à quelles conditions ? Pour mener l'étude impliquée par les questions posées l'auteur se sert du modèle praxéologique du didactique proposé par Y. Chevallard.

Notes :
La revue Petit x, créée en 1983 par l’IREM de Grenoble, veut favoriser la diffusion de recherches, de réflexions, de comptes rendus de travaux et d’activités réalisés dans les classes de l’enseignement secondaire, dans le domaine des mathématiques et de leur enseignement. Petit x s’intéresse aussi aux problèmes des transitions entre l’école primaire et le collège, le collège et le lycée et entre le secondaire et l’enseignement post-baccalauréat.
La revue Petit x publie trois numéros par an. Chaque numéro comprend un éditorial, trois articles d’environ 20 pages, et des activités réalisables en classe avec les élèves.
Toutes les informations sont disponibles sur le site de l'IREM de Grenoble sous la rubrique Petit x. Les articles des anciens numéros sont progressivement mis en ligne.

Une version texte intégral est en téléchargement sur le site de l'IREM de Grenoble

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 03/11/2019
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional