Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Jozeau Marie-Françoise

Titre : Géodésie au XIXème siècle. De l'hégémonie française à l'hégémonie allemande. Regards belges. Compensation et méthode des moindres carrés. Tome 1.

Editeur : IREM de Paris, Paris, 1997 Collection : Thèses
Format : A4, 278 p. Bibliogr. p. 240-258, Notes bibliogr.
ISBN : 2-86612-169-4 EAN : 9782866121693

Type : thèse, Didactique des mathématiques, Paris, 1997 Langue : Français Support : papier

Public visé : chercheur, formateur

Classification : A79Thèses et mémoires postdoctoraux
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 D49Histoire et épistémologie des mathématiques, époque moderne (à partir du 19ème).
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 E29Métamathématique. Aspects philosophiques et éthiques des mathématiques. Épistémologie des mathématiques
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé :

Au cours de la première moitié du XIXème siècle, l'hégémonie dans le domaine de la géodésie se déplace de la France vers l'Allemagne. La Belgique, indépendante en 1830, doit se doter d'une carte moderne. Cette thèse analyse comment les géodésiens belges enquêtent sur les instruments et les méthodes utilisés pour effectuer une triangulation du premier ordre, en France et en Allemagne, comme le témoigne un rapport inédit de A.Meyer (1801-1857) présenté à l'Académie Royale de Belgique en 1846. La méthode des moindres carrés s'introduit alors, avec Gausset et Bessel, dans les pratiques géodésiques de compensation. En 1852, avec l'édition du livre Calcul des probabilités et théories des erreurs de J. Liagre (1815-1891) les méthodes probabilistes allemandes deviennent plus familières en France. Des traces de la réception de ces nouvelles méthodes (cours à l'Ecole polytechnique, débats à l'Académie des Sciences de Paris, etc.) apparaissent en France dès 1853. Cependant, il faut attendre encore une décennie pour qu'avec Perrier la géodésie française se modernise et prenne une part active à la conception d'un réseau géodésique européen, oeuvre orchestrée par l'Association géodésique internationale créée en 1864 par J.J Baeyer (1794-1885) en vue d'améliorer la connaissance de la forme de la Terre.

Notes :
Le tome 2 comporte les "Annexes" (290 p.).

Une version texte intégral est en téléchargement sur le site https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01252747/

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 10/02/2020
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional