Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Padilla Virginia

Titre : Analyse cognitive de quelques démonstrations du théorème de Pythagore.
English title: Cognitive analysis of some proofs of Pythagoras' theorem. (ZDM/Mathdi)

Editeur : IREM de Strasbourg, Strasbourg, 1992 Collection : IREM de Strasbourg Num. S149
Format : A4, 41 p. Bibliogr. p. 40-41

Type : mémoire Master, DEA Langue : Français Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur

Classification : C29Recherches en didactique des mathématiques (généralités) : contributions philosophiques, historiques, théoriques. Théories de l’enseignement des mathématiques. Méthodologies de recherche.
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 C39Processus cognitifs (apprentissages, théories de l’apprentissage, processus de pensée, formation de concepts, résolution de problèmes, compréhension, mémorisation, perception, développement cognitif)
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 G49Géométrie plane et dans l'espace. Géométrie dans des espaces à n dimensions.
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé :

Cette brochure présente un travail sur la reconfiguration, les différents facteurs de visibilité et de complexité, suivi d'une analyse des démonstrations du théorème de Pythagore.
Le rôle intuitif d'une figure géométrique dépend de plusieurs facteurs. Ils peuvent jouer un rôle pour faciliter ou, au contraire, pour occulter l'appréhension opératoire conduisant à la solution du problème posé. Le fait que les élèves "voient" rapidement ou "ne voient pas" l'opération figurale suggérant un traitement mathématique pertinent, dépend de ces facteurs. Dans le cas de la reconfiguration l'auteur distingue sept facteurs qui jouent sur la "visibilité" et sur la "complexité" de cette appréhension opératoire.
La plupart des démonstrations du théorème de Pythagore correspondent à des mises en oeuvres différentes de la reconfiguration. Car même celles qui sont considérées comme algébriques sont fondées sur l'application de l'opération de reconfiguration. Les facteurs de visibilité et de complexité permettent donc d'analyser ces démonstrations, dans la mesure où elles traduisent une manière spécifique de mettre en oeuvre la reconfiguration. L'intérêt d'une telle analyse est qu'elle permet de classer les démonstrations selon leur coût de traitement figural, et donc selon leurs difficultés éventuelles de "compréhension".

Un fac-similé numérique est en téléchargement sur le site " Bibliothèque numérique des IREM et de l'APMEP"

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 07/11/2019
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional