Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Schubring Gert

Titre : Histoire et épistémologie des mathématiques : rôle des problèmes dans l'histoire et l'activité mathématique. Histoire des nombres négatifs - Ruptures dans leur statut mathématique. p. 65-73

Editeur : IREM de Montpellier, Montpellier, 1986
Format : A4, p. 65-73 Bibliogr. p. 72-73

Type : chapitre d'un ouvrage Langue : Français Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant Niveau Niveau scolaire visé par l'article : collège, 3ème, 4ème, lycée, 2de, 1ère Age : 13, 14, 15, 16

Classification : D49Histoire et épistémologie des mathématiques, époque moderne (à partir du 19ème).
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 F49Nombres entiers. Nombres rationnels. Opérations arithmétiques sur les nombres entiers, les fractions et les nombres décimaux. Extensions des domaines numériques.
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé :

L'auteur de cet article analyse la rupture dans le processus d'acceptation des nombres négatifs au début du 19ème en France, en la comparant à la situation en Allemagne. Mathématiquement, les difficultés ne peuvent se régler qu'en différenciant les concepts de quantité et de nombre.

Notes :
Chapitre de l'ouvrage Histoire et épistémologie des mathématiques : rôle des problèmes dans l'histoire et l'activité mathématique.

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 18/05/2020
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional