Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche 
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Bautier Thierry ; Gueudet Ghislaine ; Hili Hélène ; Kermorvant Erik ; Le Méhauté Typhaine ; Le Poche Gabriel ; Sicard Mireille

Titre : Actes du XXXIème colloque COPIRELEM sur la formation des maîtres. Résolution de problèmes en CM2 : variations autour d'une séquence ERMEL.

Editeur : IREM de Toulouse, Toulouse, 2005
Format : A4, 41 p. Bibliogr. p. 22
ISBN : 2-9529992-4-4 EAN : 9782952999243

Type : chapitre d'un ouvrage Langue : Français Support : cédérom

Utilisation : enseignant, formateur Niveau : école élémentaire Age : 10, 11

Résumé :

Le point de départ de cet atelier est une étude critique portant sur les aides suggéréespar ERMEL CM2 sur une de ses séquences, le mobilier de l'école. Cette étude conduit à développer des réflexions sur les aides de différentes natures qui peuvent être apportées, sur la pertinence des schémas, du recours à du matériel, le passage à l'écriture, sur la différenciation et sur l'utilisation d'un logiciel adapté.

1) Une expérimentation montre que la présence d'un dessin dans l'énoncé du problème proposé n'a pas d'influence sur la réussite des élèves lors de sa résolution. En particulier, on ne peut pas affirmer que le fait de fournir un dessin aux élèves en difficulté est une aide pour ceux-ci.

2) Par ailleurs, le fait de demander aux élèves de produire un schéma ne semble pas avoir un effet bénéfique sur la résolution des problèmes présentés ici. En particulier, pour les élèves en difficulté, les productions font apparaître la difficulté à se représenter de manière efficace un problème.

3) Par ailleurs, d'autres expérimentations montrent de même que le recours à du matériel, pour un problème où celui-ci est envisageable, ne favorise pas clairement le développement par les élèves de procédures personnelles. Le matériel ne comporte pas en lui-même la structure nécessaire à la résolution du problème. Une piste intéressante est la production d'un logiciel adapté, permettant des manipulations simulées limitées à ce qui est susceptible de faire progresser l'élève dans sa résolution du problème.

4) Enfin, d'autres expérimentations ont montré que les élèves en difficulté peuvent eux aussi participer de façon constructive à la production d'écrits en collaboration avec des élèves plus à l'aise.
Les écrits produits par tous ces élèves sont d'une grande richesse. Le passage à l'écriture leur a souvent permis d'aller plus loin en se posant les bonnes questions.

5) L'atelier a dégagé des conditions pour une différenciation réussie : une évaluation diagnostique, un maître libéré, des conditions matérielles satisfaisantes, des élèves encouragés.

Notes :
Ce texte figure dans le Cédérom : Communications et Ateliers Ressource en ligne du XXXIème colloque COPIRELEM.

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 16/06/2017
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche 
Certification IDDN