Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Rigny Agnès ; Lopez Pierre

Titre : Repères-IREM, N°100, p. 84-96. Point de vue : Si on parlait définition ?

Editeur : TOPIQUES éditions Nancy, 2015
Format : 16 cm x 23,7 cm, p. 84-96  ISSN : 1157-285X

Type : article de périodique ou revue Langue : Français Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur

Classification : A30Revues, article de revue
Général, difficile à classer
 A39Revues, article de revue
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 B39L'enseignement secondaire
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 B50La formation des enseignants (formation initiale et formation continue)
Général, difficile à classer
 E40Le langage des mathématiques. La formalisation. Les définitions. Axiomatique et méthodes axiomatiques. Acquisition des concepts mathématiques
Général, difficile à classer
 E49Le langage des mathématiques. La formalisation. Les définitions. Axiomatique et méthodes axiomatiques. Acquisition des concepts mathématiques
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 U39Livres du Maitre et aides à l'enseignement (documents d'accompagnement, matériel didactique)
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé :

Ecrit par les auteurs de l'ouvrage Parlez-vous maths ? paru aux éditions EdpSciences en 2014, ce texte développe leur point de vue sur la problématique connexe à leur travail de la définition en mathématiques dans ses aspects purement pédagogiques. Prenant appui sur l'approche langagière développée dans leur ouvrage, les auteurs s'interrogent sur la façon dont sont rédigées les définitions, pourquoi et en quoi, les choix faits pour les élaborer peuvent poser problèmes aux élèves. Ils montrent qu'une des activités principales, souvent implicite, du cours de mathématiques est de passer du français au langage mathématique et réciproquement. Cette activité de traduction est rarement explicitée, ce qui est certainement source de difficulté pour certains élèves. Ils soulèvent ensuite la question de l'usage par les élèves de ces définitions et les sources de blocages qu'elles peuvent induire. Enfin, ils étudient les difficultés pédagogiques inhérentes au langage français utilisé, d'autant plus accentuées que les élèves ont souvent une mauvaise maîtrise de la langue et que les mêmes mots, en mathématiques et en français, ont des sens souvent très éloignés.

Notes :
Cet article est publié sous la rubrique "Point de vue".
La rubrique "Point de vue" de la revue Repères-IREM a vocation à être un lieu de débat et un outil de réflexion pour les enseignants de mathématiques sur tous les sujets qui concernent leur profession. Cette rubrique est ouverte à toutes et à tous. Elle est destinée à recevoir des textes courts de quatre pages au maximum qui peuvent être adressés à : reperes-irem@univ-irem.fr
Repères-IREM est la revue des Instituts de Recherche sur l'Enseignement des Mathématiques (IREM), elle a été créée en 1990. Un grand nombre de ces articles peuvent être utilisés en formation initiale ESPE (ex IUFM).
Vous pouvez consulter les éditoriaux et les articles un an après leur parution, à partir du sommaire de chaque numéro de Repères-IREM disponible sur le Portail des IREM : cliquez sur "Repères IREM", puis sur "Consultation en ligne". Dans chaque numéro plus récent, un des articles l'est également. Vous pouvez aussi soumettre un article à la revue en l'adressant au rédacteur en chef à l'adresse : reperes-irem@univ-irem.fr

Une version texte intégral est en téléchargement sur le site " Bibliothèque numérique des IREM et de l'APMEP"

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 10/03/2019
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN