Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Radford Luis

Titre : Repères-IREM, N°28. p. 81-98. L'invention d'une idée mathématique : la deuxième inconnue en algèbre.
English title: Inventing a mathematical idea: the second unknown in algebra. (ZDM/Mathdi)

Editeur : TOPIQUES éditions Metz, 1997
Format : 16 cm x 23,7 cm, p. 81-98 Bibliogr. p. 97-98
  ISSN : 1157-285X

Type : article de périodique ou revue Langue : Français Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur

Classification : A39Revues, article de revue
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 D29Histoire et épistémologie des mathématiques, époque antique et médiévale (jusqu'au 16ème siècle inclus).
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 E29Métamathématique. Aspects philosophiques et éthiques des mathématiques. Épistémologie des mathématiques
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 C99Langue et communication en classe de mathématiques L’écriture des démonstrations. Les difficultés Linguistiques, le multilinguisme, l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques en une seconde langue.
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 H29Algèbre élémentaire (notion de variable, manipulation des expressions. Théorème du binôme. Polynômes. Sommes finies)
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé : Abstract Zusammenfassung

En opposition d'une part aux approches cognitivistes qui réduisent souvent la création intellectuelle aux heureux accidents de la vie mentale d'un individu isolé laissé à ses propres cogitations et, d'autre part, aux approches sociologiques qui conçoivent la création comme le résultant de la confluence de certaines conditions sociales et culturelles, l'auteur esquisse, dans cet article, à travers un cas concret -celui de l'invention, au 14e siècle, de la deuxième inconnue en algèbre- une perspective épistémologique dans laquelle la création mathématique apparaît comme un mouvement de pensée qui fait son chemin à travers des concepts historico-culturels déjà en place et qui vient déchirer, selon les modes de la rationalité mathématique qui abrite l'acte de création, les limites que cette rationalité s'était imposée elle-même. L'auteur met en évidence, dans le cas étudié, le rôle de la fonction sémiotique dans le déchirement de l'espace conceptuel de l'algèbre à une inconnue. Des termes clés issus du langage courant s'infiltrent dans l'univers du langage algébrique non-symbolique de l'époque et parviennent à acquièrent des nouveaux sens (des "sens savants") selon les possibilités de représentation qu'offre la culture du Quattrocento.

Notes :
Le numéro 28 de cette revue est consacré à l'algèbre.
Repères-IREM est la revue des Instituts de Recherche sur l'Enseignement des Mathématiques (IREM), elle a été créée en 1990. Un grand nombre de ces articles peuvent être utilisés en formation initiale ESPE (ex IUFM).
Vous pouvez consulter les éditoriaux et les articles un an après leur parution, à partir du sommaire de chaque numéro de Repères-IREM disponible sur le Portail des IREM : cliquez sur "Repères IREM", puis sur "Consultation en ligne". Dans chaque numéro plus récent, un des articles l'est également. Vous pouvez aussi soumettre un article à la revue en l'adressant au rédacteur en chef à l'adresse : reperes-irem@univ-irem.fr

Un fac-similé numérique est en téléchargement sur le site " Bibliothèque numérique des IREM et de l'APMEP"

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 09/09/2019
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional