Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Stoll André

Titre : Repères-IREM, N°31. p. 29-38. Les lunules d'Hippocrate de Chios.
English title: The lunulae of Hippocrates of Chios. (ZDM/Mathdi)

Editeur : TOPIQUES éditions Metz, 1998
Format : 16 cm x 23,7 cm, p. 29-38  ISSN : 1157-285X

Type : article de périodique ou revue Langue : Français Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur

Classification : A39Revues, article de revue
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 B39L'enseignement secondaire
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 B50La formation des enseignants (formation initiale et formation continue)
Général, difficile à classer
 G30Aires et volumes (longueurs et aires, aires des surfaces et des solides)
Général, difficile à classer
 U39Livres du Maitre et aides à l'enseignement (documents d'accompagnement, matériel didactique)
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé : Abstract Zusammenfassung

Les Géomètres Grecs savaient quarrer (c'est à dire construire à la règle et au compas un carré ayant même aire qu'une figure donnée) une figure rectiligne quelconque. Mais, à quelques exceptions près, ils ne savaient pas quarrer les figures planes délimitées en parties ou entièrement par des lignes courbes.

Si la quadrature de la parabole par Archimède est certainement la plus connue de ces exceptions, ce n'est pas la plus ancienne. En effet, Hippocrate de Chios est le premier mathématicien connu à avoir réalisé la quadrature de figures curvilignes appelées lunules. - Une lunule étant une figure délimitée par des arcs de cercle qui aboutissent aux mêmes extrémités et dont les concavités sont tournées du même côté.- L'idée de quarrer des lunules pouvait laisser espérer la quadrature du cercle.

L'étude des lunules présente l'avantage de pouvoir être entreprise dès le collège et mener à des problèmes très sophistiqués. De beaux résultats peuvent être mis en évidence par des raisonnements qui, sans être triviaux, ne sont pas difficiles. C'est ce que l'auteur montre dans les deux premières parties. Dans une troisième partie, il présente le problème général des lunules quarrables.

Notes :
Repères-IREM est la revue des Instituts de Recherche sur l'Enseignement des Mathématiques (IREM), elle a été créée en 1990. Un grand nombre de ces articles peuvent être utilisés en formation initiale ESPE (ex IUFM).
Vous pouvez consulter les éditoriaux et les articles un an après leur parution, à partir du sommaire de chaque numéro de Repères-IREM disponible sur le Portail des IREM : cliquez sur "Repères IREM", puis sur "Consultation en ligne". Dans chaque numéro plus récent, un des articles l'est également. Vous pouvez aussi soumettre un article à la revue en l'adressant au rédacteur en chef à l'adresse : reperes-irem@univ-irem.fr

Un fac-similé numérique est en téléchargement sur le site " Bibliothèque numérique des IREM et de l'APMEP"

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 09/09/2019
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional