aphélie

ASTRONOMIE

La deuxième loi de Kepler , dite loi des aires, montre que l’aire balayée par le rayon vecteur est proportionnelle au temps mis pour la parcourir, et donc la vitesse de rotation n’est pas constante. Elle est plus rapide au voisinage du Soleil et plus lente lorsqu’elle s’en éloigne. Le point où la vitesse est maximale est le périhélie , celui où la vitesse est minimale étant l’aphélie.

Voir aussi :

Bulletin de l'APMEP. Num. 479. p. 732-747. La durée des saisons.

Pour en savoir plus :

http://www.cosmovisions.com/aphelie.htm
http://serge.mehl.free.fr/chrono/Kepler.html

Aidez-nous à améliorer cette notice Mise à jour 28/12/2016 13h47