Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Bourguignon Jean-Pierre

Titre : Bulletin de l'APMEP. N° 389. p. 281-305. Les géométries non-euclidiennes 200 ans après la naissance de Lobatchevski.
English title: Non-euclidean geometry. (ZDM/Mathdi)
Deutscher Titel: Nichteuklidische Geometrie. (ZDM/Mathdi)

Editeur : APMEP Association des Professeurs de Mathématiques de l'Enseignement Public (APMEP) Paris, 1993
Format : A5, p. 281-305  ISSN : 0240-5709

Type : article de périodique ou revue Langue : Français Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur

Classification : A39Revues, article de revue, article sur un site internet
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé : Abstract Zusammenfassung

Cet article est le texte de la conférence de Jean-Pierre Bourguignon lors des Journées Nationales de Strasbourg : "L'Europe des mathématiciens d'hier, d'aujourd'hui, de demain."
Jean-Pierre Bourguignon y fait un historique détaillée de la naissance et du développement des géométries non-Euclidiennes, des polémiques qu'elles ont suscitées et donne un aperçu du rôle actuel de ces nouvelles géométries.
Après avoir évoqué l'état de la géométrie avant Euclide, et le nom de Thalès de Millet qui atteste de l'importance de la géométrie dans la pensée des Grecs, il présente les "Eléments" d'Euclide, où pour la première fois est développée la méthode axiomatique. Parmi les nombreux postulats définis, le postulat numéro 5 tient une place particulière, car il fait intervenir l'infini. Par la suite plusieurs mathématiciens ont tenté de "prouver" ce postulat numéro 5.
Au XVIIIème siècle le mathématicien suisse Jean-Henri Lambert développe la géométrie sphérique, mais c'est Gauss qui entrevoit qu'elle peut être une concurrente de la géométrie Euclidienne. Enfin Lobatchevski en fait une étude rigoureuse qui est encore approfondie par l'autrichien Janos Bolyai. Ce dernier prend conscience de l'existence de trois géométries : les géométries Euclidiennes, Sphériques et Hyperboliques.
Plusieurs modèles sont donnés des géométries non-Euclidiennes : le disque ou le demi-plan de Poincaré, plus récemment la pseudo-sphère ou le modèle de Klein-Beltrami. Suit une description des groupes d'isométries de ces trois géométries.
Ensuite l'auteur évoque des développements et des controverses variées, puis il précise le rôle actuel joué par ces diverses géométries, en particulier le théorème d'uniformisation des surfaces et le point de vue dynamique. La conclusion prend la forme de deux résultats très récents : la différentiabilité et l'algébricité des feuilletages d'Anosov et le lien avec la théorie des noeuds.

Notes :
Ce Bulletin tout comme le numéro 388 contient des textes de conférences des Journées Nationales de Strasbourg 1992. Les comptes rendus des divers ateliers sont publiés dans le numéro 71 de l'Ouvert et le numéro 63 de PLOT.
Le Bulletin de l'APMEP (appelé "Bulletin Vert") paraît 5 fois par an. Il s'efforce, par des articles de fond : de couvrir l'actualité de l'enseignement des mathématiques de la maternelle à l'université, de contribuer à la formation approfondie des enseignants, d'entretenir, chez ceux-ci, l'esprit de recherche et de susciter des échanges avec ses lecteurs.

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 16/10/2019
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional