Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : El Faqih El Mekki

Titre : Place de la logique dans l'activité mathématique des étudiants du premier cycle scientifique.
English title: The role of logic in the mathematical activities of science students in the first two years of university education. (ZDM/Mathdi)

Editeur : Institut de Recherche Mathématique Avancée (IRMA) Strasbourg, 1991
Format : A4, 205 p. Bibliogr. p. 171-173

Type : thèse, Didactique des mathématiques, Strasbourg, 1991 Langue : Français Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur Niveau Niveau scolaire visé par l'article : licence Age : 18, 19

Classification : A75Thèses et mémoires universitaires
Enseignement supérieur
 C25Recherches en didactique des mathématiques (généralités) : contributions philosophiques, historiques, théoriques. Théories de l'enseignement des mathématiques. Méthodologies de recherche.
Enseignement supérieur
 E35Logique. Acquisition des capacités de raisonnement logique.
Enseignement supérieur
 

Résumé :

La question de l'apport de la logique à l'enseignement des mathématiques reste jusqu'à présent sans réponse satisfaisante. Elle semble pourtant essentielle et seule à même de permettre un dépassement de l'alternative : enseignement de la logique en soi ou absence totale d'enseignement de la logique. C'est le second terme de l'alternative qui s'applique actuellement : depuis la fin de la période dite des "mathématiques modernes", la logique n'a plus de place dans les programmes scolaires français ; et à l'Université, jusqu'au niveau du second cycle, l'enseignement de la logique est exceptionnel. Pour répondre à cette question dans le cadre de la formation des étudiants scientifiques, une investigation centrée sur la logique-outil a été menée, avec comme préalable de préciser les éventuels manques en logique, générateurs de difficultés à effectuer les traitements couramment demandes au DEUG-A (première année d'université). L'analyse de ces résultats révèle un double constat : la présence des manques en logique et leur impact négatif sur l'activité mathématique courante des étudiants semblent incontestables. Ces manques constituent pour beaucoup d'étudiants un handicap qui s'avère lourd. A la lumière des résultats observés et de la nature des traitements des étudiants, des propositions pour une mise en place de la logique dans l'enseignement des mathématiques peuvent déjà être formulées. Ces propositions demanderont encore à être testées et le travail de cette thèse à être poursuivi.

Notes :
Cette thèse de didactique est diffusée par l'IREM de Strasbourg.

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 12/02/2018
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional