Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Salles-Legac Danielle ; IREM de Basse-Normandie Equipe géométrie. Grt.

Titre : Le Miroir des maths. N° 5. p. 5-13. Géométries des pliages.

Une version texte intégral est sur le site Bibliothèque numérique des IREM et de l'APMEP  Télécharger 

Editeur : IREM de Basse-Normandie, Caen, 2009
Format : A4, p. 5-13 Bibliogr. p. 13-13
  ISSN : 1969-7929 (imprimé) - 1760-6500 (en ligne)

Type : article de périodique ou revue Langue : Français Support : papier

Public visé : enseignant

Classification : A39Revues, article de revue, article sur un site internet
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 C39Processus cognitifs (apprentissages, théories de l'apprentissage, processus de pensée, formation de concepts, résolution de problèmes, compréhension, mémorisation, perception, développement cognitif)
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 G49Géométrie plane et dans l'espace. Géométrie dans des espaces à n dimensions.
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 G59Géométrie des transformations (isométries, similitudes, translations, homothéties, rotations, symétries)
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé :

Dans cet article, les auteurs proposent un certain nombre d'activités géométriques utilisant des outils variés (règle non graduée, compas à pointes sèches, systèmes articulés en particulier bissecteur, pliages) afin de mettre en évidence différentes géométries associées à différents pliages.
En effet, il est frappant de constater que la géométrie des pliages est aussi "puissante" (c'est-à-dire qu'elle permet autant de constructions) (voir l'ouvrage de référence de Jean Claude Carréga Théorie des corps ) que :
- la géométrie du bissecteur (c'est-à-dire celle qui utilise, en plus de la règle non graduée, un objet appelé bissecteur, permettant de construire la bissectrice d'un angle quelconque) ;
- la géométrie de la règle et du transporteur (que nous avons développée avec Ruben Rodriguez dans deux ouvrages Du dessin perçu à la figure construite et Nouvelles pratiques de la géométrie ) appelée aussi géométrie de la règle (non graduée) et du compas à pointes sèches, géométrie équivalente à la précédente ;
- la géométrie à la règle et au compas, plus puissante que les deux précédentes, dont Mascheroni (Geometria del compasso, 1797) a montré qu'elle est équivalente à la géométrie au compas seul en convenant de représenter une droite par deux points distincts ;
- et même, si l'on admet les "ajustements" de la feuille au cours du pliage, (on peut dire aussi "tâtonnements"), la géométrie de la construction de certains nombres algébriques puisqu'elle permet la trisection de l'angle (voir Pliages et géométrie ainsi que Nouvelles pratiques de la géométrie ).
En outre, une comparaison entre ces différentes géométries et les axiomes des origamis de J. Justin et H. Huzita est établie.

Notes :
Article du Miroir des maths n° 5. Ressource en ligne


Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 02/08/2022
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional