Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Pitchaya Soucé Antoine

Titre : L'Océan Indien au carrefour des mathématiques arabes, chinoises, européennes et indiennes. Les sciences dans la pensée indienne. p. 31-45.

Editeur : IUFM de la Réunion Saint-Denis, 1998
Format : 16 cm x 24 cm, p. 31-45 ISBN : 2-9513189-0-1 EAN : 9782951318908

Type : chapitre d'un ouvrage Langue : Français Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur

Classification : D59Histoire et épistémologie des disciplines connexes
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 E29Métamathématique. Aspects philosophiques et éthiques des mathématiques. Épistémologie des mathématiques
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé :

Contrairement au monde occidental où “la Science, la Philosophie et la Religion coexistent dans une trêve armée”, selon le mot de Mme Rhys Davids, en Inde, toutes les trois sont filles de la Connaissance et ne s'opposent nullement ni ne s'excluent. Il n'y a jamais eu de tabou dans la recherche scientifique indienne, ni de dogme à ne pas enfreindre.
La quête progressive de la Cause première absolue a laissé tomber de son établi des copeaux appelés Religion, Philosophie et Sciences. Si la religion retient l'homme un instant dans une posture statique, la philosophie le porte vers le “pourquoi ?” inaccessible des choses et des êtres et les sciences restent les modestes vecteurs des modestes découvertes des modestes “comment ?”.
Les textes anciens indiens arpentent les domaines des sciences d'observation, des sciences expérimentales et des sciences appliquées (nous ferons abstraction des sciences exactes).
Nous verrons les sources, les méthodes, les instruments, etc. que les sciences utilisent ainsi que les applications de ces dernières dans la vie de tous les jours.
Ce qui est curieux dans la recherche scientifique indienne, c'est qu'elle ait été capable de concevoir et d'exprimer avec une autre terminologie peut-être, mais avec la même certitude que les sciences modernes, l'existence des galaxies, la théorie des quanta, les atomes et les molécules, etc. uniquement par la perception, l'imagination, la déduction et l'intuition sans jamais éprouver le besoin d'inventer des instruments matériels d'observation ou d'expérimentation comme la lunette astronomique ou le cyclotron.

Notes :
Chapitre de L'Océan Indien au carrefour des mathématiques arabes, chinoises, européennes et indiennes.

Une version texte intégral est en téléchargement sur le site "Bibliothèque numérique des IREM et de l'APMEP"

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 09/01/2021
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional