Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Rougetet Lisa

Titre : Mathématiques récréatives. Eclairages historiques et épistémologiques. Les jeux combinatoires ou comment tisser un lien entre mathématiques, algorithmique et programmation. p. 181-201.

Editeur : EDP sciences, UGA Editions - Université de Grenoble Alpes Les Ulis, 2019 Collection : Enseigner les sciences Num. 1
Format : 16 cm x 24 cm, p. 181-201 Bibliogr. p. 200-201
ISBN : 2-7598-2318-0 EAN : 9782759823185

Type : chapitre d'un ouvrage, vulgarisation, popularisation Langue : Français Support : papier

Public visé : chercheur, élève ou étudiant, enseignant, formateur, parent d'élève, tout public Niveau Niveau scolaire visé par l'article : lycée, terminale, licence Age : 17, 18, 19, 20

Classification : A24Mathématiques récréatives
Lycée
 A25Mathématiques récréatives
Enseignement supérieur
 A28Mathématiques récréatives
Enseignement « Hors les Murs » : par correspondance, formation des adultes, popularisation, etc.
 D34Histoire et épistémologie des mathématiques du 16e au 18e siècle inclus.
Lycée
 D35Histoire et épistémologie des mathématiques du 16e au 18e siècle inclus.
Enseignement supérieur
 D38Histoire et épistémologie des mathématiques du 16e au 18e siècle inclus.
Enseignement « Hors les Murs » : par correspondance, formation des adultes, popularisation, etc.
 D44Histoire et épistémologie des mathématiques à partir du 19e siècle.
Lycée
 D45Histoire et épistémologie des mathématiques à partir du 19e siècle.
Enseignement supérieur
 D48Histoire et épistémologie des mathématiques à partir du 19e siècle.
Enseignement « Hors les Murs » : par correspondance, formation des adultes, popularisation, etc.
 

Résumé :

Dans ce chapitre, l'auteur traite des jeux combinatoires qui se caractérisent par une alternance de coups entre deux joueurs, une information complète et l'absence de hasard, sont déterminés : il est possible en théorie de dénombrer toutes les positions pouvant se présenter durant une partie et de caractériser celles qui sont gagnantes pour l'un des joueurs. En illustrant ses propos par l'étude détaillée du jeu de Nim et du jeu de Kayles, l'auteure montre que ces jeux prennent leurs sources dans des ouvrages de récréations mathématiques dès le début du XVIIe siècle, qu'ils sont à l'origine de développements mathématiques et algorithmiques tout à fait actuels, et qu'il est pertinent de les utiliser en classe pour aborder certaines notions du programme de mathématiques du cycle 4.

Notes :
Chapitre de Mathématiques récréatives. Eclairages historiques et épistémologiques.

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 06/06/2021
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional