Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Brissiaud Rémi ; Citron Coline. Illust.

Titre : Je compte, tu compares, de 5 à 7 - MS-GS.

Editeur : Retz Paris, 2015 Collection : J'apprends les maths
Format : 20,6 cm x 29,7 cm, Pochette : 8 p. + 32 fiches cartonnées ISBN : 2-7256-3381-8 EAN : 9782725633817

Type : livre du maître, du professeur  Langue : Français Support : papier, papier cartonné

Public visé : enseignant, formateur Matériel utilisé : Fiches cartonnées Niveau Niveau scolaire visé par l'article : école maternelle Age : 4, 5

Classification : C71Pour la classe de mathématiques : fabrication de séquences d'enseignement, préparation des cours, activités pour la classe et organisation de la classe. Méthodes d'enseignement. Processus didactique.
Ecole maternelle
 C79Pour la classe de mathématiques : fabrication de séquences d'enseignement, préparation des cours, activités pour la classe et organisation de la classe. Méthodes d'enseignement. Processus didactique.
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 F21Stade prénumérique. Concept de nombre, dénombrement.
Ecole maternelle
 F29Stade prénumérique. Concept de nombre, dénombrement.
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé :

"Je compte, tu compares de 5 à 7" de Rémi Brissiaud est une pochette de 32 fiches pour enseigner les décompositions en comparant des collections, en PS et MS de maternelle.

La pochette contient :
* 32 fiches cartonnées sur lesquelles on peut écrire avec un feutre effaçable, présentant trois contextes de comparaison : nounours et chaises, enfants et bonnets, lapins et carottes.
* Un guide pédagogique qui décrit la démarche et la mise en œuvre précise des situations.

Pistes d'utilisation en classe :
Les fiches à comparer "Je compte, tu compares de 5 à 7" permettent d'animer des situations problèmes de comparaison pour enseigner les décompositions des premiers nombres.
Elles permettent en effet d'utiliser la correspondance terme à terme pour comparer les nombres, et interpréter cette comparaison en termes de décomposition.
Par exemple : "5 lapins, c'est 4 lapins, comme les carottes, et encore 1".

Mots clés :
© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 27/04/2021
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional