Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Yoccoz Jean-Christophe

Titre : Vidéo SMF - Un texte, un mathématicien. Une erreur féconde du mathématicien Henri Poincaré.

Editeur : Société Mathématique de France (SMF), Bibliothèque Nationale de France (BNF) Paris, 2005 Collection : Cycle des conférences de la SMF
Format : Durée de la vidéo : 1h24

Type : film, vidéo, vulgarisation, popularisation Langue : Français Support : internet

Public visé : élève ou étudiant, enseignant, tout public Niveau Niveau scolaire visé par l'article : lycée, 2de, 1ère, terminale, licence Age : 15, 16, 17, 18, 19

Classification : D44Histoire et épistémologie des mathématiques à partir du 19e siècle.
Lycée
 D45Histoire et épistémologie des mathématiques à partir du 19e siècle.
Enseignement supérieur
 D48Histoire et épistémologie des mathématiques à partir du 19e siècle.
Enseignement « Hors les Murs » : par correspondance, formation des adultes, popularisation, etc.
 D54Histoire et épistémologie des disciplines connexes
Lycée
 D55Histoire et épistémologie des disciplines connexes
Enseignement supérieur
 D58Histoire et épistémologie des disciplines connexes
Enseignement « Hors les Murs » : par correspondance, formation des adultes, popularisation, etc.
 M54Physique. Chimie. Astronomie. Technologie. Ingénierie.
Lycée
 M55Physique. Chimie. Astronomie. Technologie. Ingénierie.
Enseignement supérieur
 M58Physique. Chimie. Astronomie. Technologie. Ingénierie.
Enseignement « Hors les Murs » : par correspondance, formation des adultes, popularisation, etc.
 U84Utilisation des médias audiovisuels (radiodiffusion, télévision, internet, diaporamas, films, vidéos, etc.)
Lycée
 U85Utilisation des médias audiovisuels (radiodiffusion, télévision, internet, diaporamas, films, vidéos, etc.)
Enseignement supérieur
 U88Utilisation des médias audiovisuels (radiodiffusion, télévision, internet, diaporamas, films, vidéos, etc.)
Enseignement « Hors les Murs » : par correspondance, formation des adultes, popularisation, etc.
 

Résumé :

En 1887, à l'initiative du mathématicien suédois Mittag-Leffler, le roi Oskar II de Suède créa un concours mathématique. C'est le mathématicien français Henri Poincaré, alors âgé de 33 ans qui le remporta en 1889 pour son mémoire sur le « problème à trois corps ». La loi de Newton de l'attraction universelle régit les mouvements dans un système comme le système solaire. Mais il est impossible de résoudre complètement les équations qui en découlent, sauf pour un système « à deux corps », c'est-à-dire où il y aurait seulement une planète en plus du soleil. Déjà pour un système solaire dans lequel il y aurait deux planètes, donc trois « corps » en tout, les difficultés mathématiques ne sont pas encore entièrement élucidées. Le mémoire de 1889 est une avancée importante - mais quelques mois plus tard, une erreur y est découverte par Phragmen alors qu'il était sur le point d'être diffusé. Poincaré rachète les mémoires imprimés à ses frais et travaille avec acharnement pour rectifier son erreur. Il y parvient en 1890 - et c'est ce travail complémentaire qui est considéré maintenant comme le point de départ de la « théorie du chaos », théorie très importante de nos jours.
Poincaré est parfois considéré comme un des derniers mathématiciens universels. Ses contributions aux mathématiques sont immenses, et embrassent les domaines les plus divers : théorie des nombres, topologie algébrique (domaine dont il est le fondateur), physique mathématique où il a des idées très proches de celles d'Einstein sur la relativité restreinte, fonctions de plusieurs variables complexes, etc. La conjecture de Poincaré sur la classification des variétés de dimension n'a été démontrée par Milnor dans les années 1950 que pour les dimensions au moins 7, par Smale dans les années 1960 pour les dimensions 5 et 6, par Freedman et Donaldson dans les années 1980 pour la dimension 4 - ces quatre mathématiciens ont obtenu la médaille Fields pour les travaux en question. Il semble y avoir maintenant consensus parmi les mathématiciens que le cas de la dimension 3 a enfin été résolu par le mathématicien Perelman.
Poincaré a écrit plusieurs ouvrages importants sur ses conceptions philosophiques en mathématiques, notamment : "La Science et l'hypothèse" et "Science et méthode". Il a été membre de l'Académie des Sciences dès 1887, puis membre de l'Académie Française à partir de 1908. Il est mort en 1911.
Curieusement, si l'influence du mémoire sur le problème à trois corps est considérable aujourd'hui, ce n'est qu'à partir des années 1960 que ce domaine, celui des « systèmes dynamiques » s'est développé avec vigueur, notamment en Russie. En France, c'est dans les années 1970 qu'ont émergé des recherches de premier plan sur ce sujet, avec les travaux d'Herman puis ceux de Yoccoz.

Notes :
Conférence donnée le 13 avril 2005 à la Bibliothèque nationale de France dans le cadre du Cycle Un texte, un mathématicien.
Elle est l'objet d'un article dans Bibliothèque Tangente n° 25 - Grands mathématiciens modernes .
Ces conférences organisées à la BNF (Bibliothèque nationale de France) illustrent les thèmes de recherche mathématique actuels tout en les replaçant dans leur contexte historique.

Cette ressource est en ligne sur le site Vidéo de la SMF et sur le site http://smf.emath.fr/smf-dossiers-et-ressources/yoccoz-jean-christophe-une-erreur-feconde-du-mathematicien-henri

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 08/09/2021
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional