Al-Mutaman

ELEMENTS DE BIOGRAPHIE

Yusuf ibn Ahmad, de son nom complet Abu-Amir Yusuf ibn Ahmad ibn Hud al-Mutaman, qui prit le surnom d’al-Mutaman, vécut au 11ème siècle.
Il est le fils et successeur de Ahmad Ier al-Muqtadir. Il régna sur la taïfa de Saragosse, de 1081 à 1085 (la taïfa de Saragosse est un état musulman indépendant qui se constitua à l’est de l’Espagne au 11ème siècle, après l’effondrement du Califat de Cordoue).
Yusuf al-Mutaman est connu comme un roi érudit, protecteur des sciences, de la philosophie et des arts. connaissant les mathématiques, l'astrologie, la philosophie.
C’est le roi au service de qui était le mercenaire Rodrigo Diaz de Vivar, plus connu sous le nom du Cid, pendant son exil de la cour de Castille (il avait participé à des actions contraires aux intérêts du roi de Castille), et ce pendant tout le règne d’al-Mutaman.
En mathématiques, l’œuvre principale d’al-Mutaman est son traité Livre de la perfection (Kitab al-Istikmal). C’est un résumé des mathématiques grecques, qui contient aussi les travaux de Thabit ibn Qurra , des frères Banu Mussa , d’al-Haytham , ainsi que des théorèmes originaux (dont le théorème connu sous le nom de théorème de Céva , ce dernier est un mathématicien italien du 17ème siècle). Son œuvre n’est pas venue directement en Europe, mais en Egypte, puis à Bagdad. On en connaît deux exemplaires : l’un à Istanbul l’autre au Caire.

Voir aussi :

Les mathématiques méditerranéennes : d'une rive et de l'autre. Les sections coniques d'Apollonius dans la tradition mathématique arabe : un exemple de circulation. p. 43-55.

Pour en savoir plus :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Yusuf_al-Mutaman

Aidez-nous à améliorer cette notice Mise à jour 04/04/2018 16h12