Clavius Christophorus

Clavius Christopher

ASTRONOMIE
ELEMENTS DE BIOGRAPHIE

Christophorus Clavius (Bamberg 1538- Rome 1612), jésuite allemand, mathématicien et astronome.
Son véritable nom est Christof Klau, ou Clau, ou encore Schlüssel.
Après son entrée chez les Jésuites, il alla à Coïmbra (Portugal) où il fut l’élève de l’astronome Nonius, puis revint à Rome. S’il avait toujours manifesté de l’intérêt pour les mathématiques, il semble que sa vocation d’astronome fut confortée par des éclipses de soleil qu’il eut l’opportunité d’observer en 1560 et 1567.
Devenu astronome en chef du Collegio Romano, il fut chargé par le Pape Grégoire XIII de la réforme du calendrier . C’est ainsi que le lendemain du mercredi 4 octobre 1582 (calendrier julien ) fut le jeudi 15 octobre 1582 (calendrier grégorien ) et le rattrapage de l’année solaire par les années bissextiles . Ce calendrier, dit calendrier grégorien , que nous connaissons toujours, entraîne une journée d’erreur au bout de 3500 ans.
Ce rôle de premier plan lui valut des ennemis, dont Viète , qui l’accusèrent d’erreurs dans ses calculs (qui faisaient suite aux travaux de l'astronome italien Aloysius Lilius), voire de tromperie. Il y répondit dans Novi calendarii romani apologia (1595).
S’il n’a pas fait avancer les mathématiques par ses découvertes personnelles, Clavius a beaucoup contribué à leur diffusion en rédigeant une version latine des Eléments d’Euclide (1574), un Algebra (1608) qui sera utilisé par de nombreux mathématiciens (comme Leibniz ou Descartes ). Il fut même surnommé "l’Euclide du 16ème siècle" ! Dans ces travaux, il a apporté des compléments personnels ou tirés d’autres ouvrages médiévaux , il a notamment mis en évidence l’usage du tiers exclu chez Euclide.
Il mit au points des instruments de mesure précis pour les angles ainsi que pour les intervalles entre des subdivisions (détrôné par Vernier ). La plupart de ses travaux mathématiques ont été publiés à la fin de sa vie dans Christophori Clavii e Scoietate Jesu opera mathematica, quinque tomis distributa.
Il a été le premier à utiliser le point décimal, de même que les symboles + et -.
Il utilise les formules de trigonométrie de transformation de produit en somme, qui simplifient des calculs d’astronomie.
Ami de Galilée qu’il avait rencontré en 1587, il était un homme âgé lors de la publication des observations de ce dernier, il soutint la réalité des observations de Galilée, sans toutefois accepter la réalité du modèle copernicien. A cette époque le matériel d’observation astronomique était balbutiant, et d’autre part il lui était difficile à la fois de renoncer aux idées auxquelles il croyait depuis toujours (système de Ptolémée contre système de Copernic ) et de s’opposer à l’Eglise. Quant au procès de Galilée, il n’eut lieu qu’après la mort de Clavius.

Voir aussi :

Repères-IREM, N°109. p. 5-22. Euclide en Chine ou comment faire communiquer différentes cultures mathématiques ?

Pour en savoir plus :

https://mathshistory.st-andrews.ac.uk/Biographies/Clavius/
http://serge.mehl.free.fr/chrono/Clavius.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Christophorus_Clavius

Aidez-nous à améliorer cette notice Mise à jour 08/07/2021 10h23