perspective conique

perspective centrale
perspective linéaire
perspective à point de fuite
perspective des peintres
perspective fuyante
perspective classique
perspective albertienne

AUTRES DISCIPLINES
GEOMETRIE

Connue des Romains comme l’attestent certaines fresques d’Herculanum et les écrits de Vitruve , oubliée par la suite pour des raisons socio-religieuses, redécouverte par Brunelleschi en 1415, la perspective conique est une traduction sur la toile du peintre de la projection conique.
Cette technique a été exposée dans deux traités dus respectivement à Alberti (1436) et Dürer (1525).
Le point de vue, l’œil du peintre, est le centre de la projection et le plan de la projection placé verticalement sera représenté sur la toile ou la feuille de papier. Un point M d’un objet à dessiner a pour image l’intersection M’ de la droite (OM) avec le plan de projection. La meilleure façon de comprendre est de consulter une des célèbres planches du traité de perspective de Dürer  http://laperspective.canalblog.com/archives/durer/index.html . A chaque direction horizontale correspondent des points de fuite situés sur la ligne d’horizon intersection du plan horizontal passant par l’œil de l’observateur avec le plan du dessin. Toutes les horizontales vues de bout, c'est-à-dire ayant une direction orthogonale au plan du dessin, convergent vers le point de fuite principal projeté orthogonal de O sur le plan du dessin.
Parfois on réserve le nom de perspective centrale aux situations où ce point est situé au centre du tableau ou du dessin (Représentation par exemple d’une rue dans l’axe de vision). A chaque direction d’horizontale correspond un point de fuite sur la ligne d’horizon. Les verticales sont représentées par des verticales sauf si le plan de projection n’est pas vertical.
D’un point de vue théorique si on connaît la distance de l’œil de l’observateur au plan du dessin et la distance d’un point à l’observateur l’image de ce point est rigoureusement définie ; inversement connaissant un point sur un dessin et une des donnés précédentes on peut calculer la donnée manquante.

Voir aussi :

Bulletin de l'APMEP. N° 348. p. 291-296. Une problématique en géométrie : la perspective.

Pour en savoir plus :

http://laperspective.canalblog.com/archives/durer/index.html
http://www.grenoble.archi.fr/cours-en-ligne/creps/3_PersConique.pdf

Aidez-nous à améliorer cette notice Mise à jour 24/07/2017 19h19