Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Lefort Jean

Titre : Bulletin de l'APMEP. Num. 473. p. 861-866. Aryabhata et la table des sinus.

Editeur : APMEP Association des Professeurs de Mathématiques de l'Enseignement Public (APMEP) Paris, 2007
Format : 17 cm x 24 cm, p. 861-866 Bibliogr. p. 866-866
  ISSN : 0240-5709

Type : article de périodique ou revue Langue : Français Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur

Classification : A30Revues, article de revue F20Stade prénumérique. Concept de nombre, dénombrement. G60Les trigonométries plane et sphérique. U30Livres du Maitre et aides à l'enseignement (documents d'accompagnement, matériel didactique) 

Résumé :

Il nous est parvenu d'Aryabhata, mathématicien indien (476-550) un texte en 4 chapitres, dans lequel il utilise différents types de numération : l'écriture des nombres en toute lettre (reflet de l'expression orale), une numération alphabétique qui donne aux 25 consonnes du sanskrit une valeur de 1 à 35, et aux voyelles les valeurs des dizaines. Il utilise pour certains algorithmes une sorte de numération de position. Il lui arrive aussi de remplacer certains nombres par des mots qui ont une connotation numérique. Il connaissait une valeur approchée de pi, et a « inventé » le sinus dont il a établi une table utilisant un cercle de rayon 3438. D'autres mathématiciens vont approfondir le travail d'Aryabhata, par exemple Bhâskara qui a donné les règles de calcul selon la numération décimale, en précisant les tables de trigonométrie, et Brahmagupta qui a écrit un traité important d'astronomie et de mathématiques Ensuite, les arabes ont développé le calcul trigonométrique, mais c'est Euler qui inventera réellement les fonctions trigonométriques. Aryabhata a eu le premier l'idée du sinus, alors que jusque là, ses prédécesseurs, les grecs par exemple, travaillaient sur les cordes.

Notes :
Cet article est publié sous la rubrique "Pour chercher et approfondir".
Le Bulletin de l'APMEP (appelé "Bulletin Vert") paraît 5 fois par an. Il s'efforce, par des articles de fond : de couvrir l'actualité de l'enseignement des mathématiques de la maternelle à l'université, de contribuer à la formation approfondie des enseignants, d'entretenir, chez ceux-ci, l'esprit de recherche et de susciter des échanges avec ses lecteurs.
Les articles de la revue sont mis progressivement en libre accès deux ans après leur parution. Vous les retrouverez par le sommaire du numéro.

Une version texte intégral est en téléchargement sur le site " Bibliothèque numérique des IREM et de l'APMEP"

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 11/10/2018
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN