Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Charlot Bernard

Titre : Bulletin de l'APMEP. Num. 525-526. p. 74-82. L'échec scolaire en mathématiques et le rapport social au savoir.

Editeur : APMEP Association des Professeurs de Mathématiques de l'Enseignement Public (APMEP) Paris, 2018
Format : 17 cm x 24 cm, p. 74-82  ISSN : 0240-5709

Type : article de périodique ou revue Langue : Français Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur

Classification : A39Revues, article de revue
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 C69Aspects institutionnels, évolutions et objectifs de l’enseignement des mathématiques: élaboration des programmes et curricula. Interdisciplinarité. Compétences, socle commun.. Impact des nouvelles technologies sur l’enseignement.
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé :

Cet article est un fac-similé de celui paru dans le Bulletin de l'APMEP n° 342 Ressource en ligne dans lequel, abordant la question de l'échec scolaire en mathématiques, l'auteur montre que les deux théories, celle du don et celle du handicap socio-culturel, élaborées pour expliquer ce phénomène d'échec sont en fait incapables d'en rendre compte parce que la première est une pseudo théorie scientifique reposant sur un postulat politique, la seconde en présence de certains faits inexpliqués devant avoir recours à l'idéologie du don, ce qui est un comble.
D'après l'auteur, "l'échec scolaire est engendré par un décalage entre le rapport au savoir dont un enfant est porteur et les exigences de l'école dans les pratiques d'acquisition du savoir... Pour comprendre comment fonctionne l'échec scolaire, il faut donc comprendre comment se constitue le rapport d'un enfant au savoir et comment s'articulent les différents niveaux de ce rapport au savoir... Plus les pratiques pédagogiques utilisées pour enseigner une discipline la font apparaître comme éloignée de questions qui ont un sens pour l'enfant et d'actes dans lesquels il peut investir son savoir, et plus cette discipline engendre l'échec scolaire... Lutter contre l'échec scolaire, c'est d'abord agir sur le rapport au savoir des élèves à partir de ce rapport au savoir. C'est là l'affaire de chaque enseignant,..., des enseignants, des responsables administratifs en tant que collectif ayant pouvoir sur le fonctionnement de l'école elle-même".

Notes :
Cet article est publié sous la rubrique "Dans nos classes".
Le Bulletin de l'APMEP (appelé "Bulletin Vert") paraît 5 fois par an. Il s'efforce, par des articles de fond : de couvrir l'actualité de l'enseignement des mathématiques de la maternelle à l'université, de contribuer à la formation approfondie des enseignants, d'entretenir, chez ceux-ci, l'esprit de recherche et de susciter des échanges avec ses lecteurs.

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 24/05/2019
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN