Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Barbazo Eric

Titre : Bulletin de l'APMEP. Num. 482. p. 292-296. Le recrutement des professeurs de mathématiques.

Editeur : APMEP Association des Professeurs de Mathématiques de l'Enseignement Public (APMEP) Paris, 2009
Format : 17 cm x 24 cm, p. 292-296 Bibliogr. p. 296
  ISSN : 0240-5709

Type : article de périodique ou revue Langue : Français Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur

Classification : A39Revues, article de revue B59La formation des enseignants (formation initiale et formation continue) D99Histoire de l'enseignement des mathématiques. Histoire de l'enseignement de l'informatique  U39Livres du Maitre et aides à l'enseignement (documents d'accompagnement, matériel didactique) 

Résumé :

La création de l'enseignement secondaire féminin en 1881 rend nécessaire le recrutement de professeurs femmes : création en 1881 de l'Ecole Normale supérieure de Sèvres, et en 1883 des concours de l'agrégation féminine des lettres et des sciences. En mathématiques le programme est d'un niveau bien inférieur à celui des garçons (niveau seconde C). Ce programme est progressivement relevé, particulièrement en 1920, jusqu'à la fusion, en 1924 des programmes masculins et féminins. La position de l'APMESP évolue vers une demande d'identification des concours masculins et féminins. Un débat s'ouvre sur le niveau des deux agrégations, et sur la question de ne faire qu'un seul concours. L'effort demandé aux femmes semble inutile puisqu'il paraît évident que les femmes n'enseigneront pas au-delà du baccalauréat. Emerge alors en 1938 l'idée de créer une agrégation différente pour enseigner en classes de Spéciales. Seule se réalise alors l'identification des deux concours (mais pas la fusion), les jeunes filles ayant la possibilité de se présenter à l'agrégation masculine. L'évolution de l'enseignement secondaire des jeunes filles a permis une large réflexion sur l'enseignement des professeurs en général, et a posé, sinon réglé le débat sur la mixité de ces concours.

Notes :
Cet article est publié sous la rubrique "Vers le centenaire de l'APMEP".
Le Bulletin de l'APMEP (appelé "Bulletin Vert") paraît 5 fois par an. Il s'efforce, par des articles de fond : de couvrir l'actualité de l'enseignement des mathématiques de la maternelle à l'université, de contribuer à la formation approfondie des enseignants, d'entretenir, chez ceux-ci, l'esprit de recherche et de susciter des échanges avec ses lecteurs.
Les articles de la revue sont mis progressivement en libre accès deux ans après leur parution. Vous les retrouverez par le sommaire du numéro.

Une version texte intégral est en téléchargement sur le site " Bibliothèque numérique des IREM et de l'APMEP"

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 06/12/2018
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN