Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Kuntz Gérard

Titre : Bulletin de l'APMEP. N° 469. p. 230-232, 151. CASMI. Communauté d'apprentissages scientifiques et mathématiques interactifs.

Editeur : APMEP Association des Professeurs de Mathématiques de l'Enseignement Public (APMEP) Paris, 2007
Format : 17 cm x 24 cm, p. 230-202, 151  ISSN : 0240-5709

Type : article de périodique ou revue Langue : Français Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur Niveau Niveau scolaire visé par l'article : collège, 6ème, 5ème, 4ème, 3ème, lycée, 2de Age : 11, 12, 13, 14, 15

Classification : A33Revues, article de revue
Enseignement secondaire, collège
 A34Revues, article de revue
Enseignement secondaire, lycée
 A39Revues, article de revue
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 A53Bibliographies, information et documentation
Enseignement secondaire, collège
 A54Bibliographies, information et documentation
Enseignement secondaire, lycée
 A59Bibliographies, information et documentation
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 R23Utilisation en mathématiques (logiciels, logiciels de calcul formel, logiciels d'aide à l'enseignement des mathématiques, comme les logiciels de géométrie dynamique)
Enseignement secondaire, collège
 R24Utilisation en mathématiques (logiciels, logiciels de calcul formel, logiciels d'aide à l'enseignement des mathématiques, comme les logiciels de géométrie dynamique)
Enseignement secondaire, lycée
 R29Utilisation en mathématiques (logiciels, logiciels de calcul formel, logiciels d'aide à l'enseignement des mathématiques, comme les logiciels de géométrie dynamique)
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 R53Bases de données, systèmes d'information, télécommunications. Utilisation dans l'enseignement (stockage et récupération d'information, systèmes de courrier électronique, d'information multimedia, hypertexte, apprentissage en ligne)
Enseignement secondaire, collège
 R54Bases de données, systèmes d'information, télécommunications. Utilisation dans l'enseignement (stockage et récupération d'information, systèmes de courrier électronique, d'information multimedia, hypertexte, apprentissage en ligne)
Enseignement secondaire, lycée
 R59Bases de données, systèmes d'information, télécommunications. Utilisation dans l'enseignement (stockage et récupération d'information, systèmes de courrier électronique, d'information multimedia, hypertexte, apprentissage en ligne)
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 U83Les médias audiovisuels (radiodiffusion, télévision, internet etc.) et leur utilisation dans l'enseignement (Diaporamas, films, vidéos, etc...)
Enseignement secondaire, collège
 U84Les médias audiovisuels (radiodiffusion, télévision, internet etc.) et leur utilisation dans l'enseignement (Diaporamas, films, vidéos, etc...)
Enseignement secondaire, lycée
 U89Les médias audiovisuels (radiodiffusion, télévision, internet etc.) et leur utilisation dans l'enseignement (Diaporamas, films, vidéos, etc...)
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé :

Voici un site dont les intuitions pourraient inspirer ceux qui cherchent à intéresser les élèves à la culture scientifique. Pour une visite confortable, une inscription est indispensable (un identifiant et un mot de passe). On a alors accès à l'ensemble des rubriques.

CASMI a été créé par des enseignants de Moncton (Nouveau Brunswick, Canada). Il propose aux élèves francophones une série de problèmes de mathématiques, de sciences et d'échecs. La fréquence du début (des problèmes nouveaux chaque semaine) a été remplacée par un rythme plus raisonnable, par quinzaine.
Car pour chaque discipline, quatre problèmes, de difficulté croissante sont proposés. Ainsi, pour les mathématiques, du manchot à la chouette, l'élève trouve une difficulté à sa portée. Le site ne se définit pas par un niveau scolaire donné. Mais l'essentiel des participants (sur la base du volontariat) ont entre 12 et 15 ans. Ce qui n'empêche pas des élèves plus jeunes de tenter l'aventure, ni des étudiants de proposer des solutions plus élaborées.
Depuis son lancement, le site a vu le nombre de participants augmenter et atteindre, pour les douze problèmes de décembre, le seuil des mille réponses.
Chaque participant reçoit une réponse personnalisée et une appréciation de la solution proposée. Les noms de ceux qui ont donné une solution correcte sont publiés.
On imagine sans peine le travail considérable que suppose le suivi de ce site : création de problèmes intéressants et adaptés, à un rythme soutenu ; lecture du flot de réponses et corrigé des envois, avec un courrier pour chaque élève ; maintenance technique ; réflexions sur le développement du site (des questions de français pourraient être proposées par la suite) etc. On le voit, la charge de travail est lourde et nécessairement croissante.
Mais le site est aussi un remarquable observatoire de l'activité des élèves, de leur façon de réagir face aux problèmes, de leur manière de s'exprimer et de rédiger. Le caractère formateur du site pour les enseignants n'a pas échappé aux initiateurs de l'expérience. Ils ont donc proposé aux étudiants se destinant à l'enseignement de prendre part à cette activité. 160 d'entre eux participent au travail d'élaboration et de correction des envois. Une analyse réflexive prolonge leur travail proprement dit. Elle concerne l'anticipation de la réponse des élèves (résoudre soi-même les problèmes, imaginer différentes solutions et des erreurs prévisibles, envisager une forme de rédaction précise, claire mais accessible), le travail des élèves (caractéristiques des solutions, solutions originales, repérage des erreurs, qualité de la rédaction etc.), leur tâche de correcteur (relever les aspects positifs, expliquer les erreurs sans décourager, comparer les solutions avec les prévisions) et une adaptation possible des problèmes à une classe.
L'association de futurs enseignants à la gestion quotidienne d'un site très fréquenté par des élèves me semble une idée judicieuse et profitable. Les élèves "en liberté" expriment leur véritable potentiel (et leurs limites) mieux que dans le cadre contraint d'une classe. Il est alors possible de mieux réfléchir aux moyens de libérer des capacités stérilisées par la peur de se tromper et par l'angoisse de réussir. L'expérience de CASMI pourrait donner des idées aux IUFM, en proposant à leurs étudiants un travail en "vraie grandeur" et à une large échelle à partir d'un site analogue, tenant compte des contraintes de l'enseignement en France. En attendant, rien n'empêche ces étudiants de s'intéresser à CASMI, ni les enseignants de signaler ce site à leurs élèves.
Au fil du temps, une banque de problèmes se constitue. Elle comporte l'énoncé, un commentaire général sur les solutions reçues, des rédactions intéressantes proposées par des élèves, ainsi que les noms de ceux qui ont résolu le problème. A n'en pas douter, les enseignants y puiseront bien des idées et les chercheurs en didactique en feront leur miel !
Les enseignants sont invités à proposer des énoncés. Ils peuvent aussi créer des problèmes avec leurs élèves pour les proposer au site. Ils peuvent inscrire leur classe (ou un groupe d'élèves) pour une solution collective des problèmes du site. On le voit, l'aspect collaboratif n'est pas absent du projet, ni d'ailleurs la souplesse dans sa mise en ouvre.
CASMI contient d'excellentes idées pour encourager des élèves à s'intéresser aux sciences (et au savoir en général), pour donner aux enseignants un prolongement à leur travail et aux chercheurs un observatoire particulièrement remarquable des nouvelles façons d'enseigner et d'apprendre. Les sponsors institutionnels ne s'y sont pas trompés. Ils apportent au site le financement indispensable pour son développement technique et humain. Un bel avenir semble promis à CASMI. Et à ses éventuels semblables ?

Notes :
Cet article est également paru dans la revue MathemaTICE. Ressource en ligne Il est publié sous la rubrique "Mathématiques en environnement multimédia".
Le Bulletin de l'APMEP (appelé "Bulletin Vert") paraît 5 fois par an. Il s'efforce, par des articles de fond : de couvrir l'actualité de l'enseignement des mathématiques de la maternelle à l'université, de contribuer à la formation approfondie des enseignants, d'entretenir, chez ceux-ci, l'esprit de recherche et de susciter des échanges avec ses lecteurs.

Une version texte intégral est en téléchargement sur le site "Bibliothèque numérique des IREM et de l'APMEP"

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 25/03/2020
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional