Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : IREM de Lyon Groupe Math-Surdité. Grt. ; Mangeret Thérèse. Dir.

Titre : Mathématiques et surdité.

Une version texte intégral est sur le site Bibliothèque numérique des IREM et de l'APMEP  Télécharger 

Editeur : IREM de Lyon, Service de Soutien à l'Education Familiale et à l'Intégration Scolaire (SSEFIS), Villeurbanne, 2005
Format : A4, 84 p. ISBN : 2-906943-58-4

Type : monographie, polycopié Langue : Français Support : papier

Public visé : enseignant

Classification : C46Aspects affectifs: motivation, anxiété, sentiments, image de soi, compétences et aptitudes. Personnalité, Créativité, Traits de caractères...
Enseignement spécialisé
 C49Aspects affectifs: motivation, anxiété, sentiments, image de soi, compétences et aptitudes. Personnalité, Créativité, Traits de caractères...
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 C56Aspects Sociologiques : en classe (dynamique de groupe, interactions interpersonnelles, apprentissage en groupe), en amont de la classe (facteurs économiques et culturels).
Enseignement spécialisé
 C59Aspects Sociologiques : en classe (dynamique de groupe, interactions interpersonnelles, apprentissage en groupe), en amont de la classe (facteurs économiques et culturels).
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 C96Langue et communication en classe de mathématiques. L'écriture des démonstrations. Les difficultés linguistiques, le multilinguisme, l'enseignement et l'apprentissage des mathématiques en une seconde langue.
Enseignement spécialisé
 C99Langue et communication en classe de mathématiques. L'écriture des démonstrations. Les difficultés linguistiques, le multilinguisme, l'enseignement et l'apprentissage des mathématiques en une seconde langue.
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé :

La brochure présente les travaux menés pendant quatre ans par une équipe de six enseignants, de l'Ecole au Lycée, qui ont dans leurs classes des élèves malentendants : observation de leurs classes, recherche de documentation et intervention de spécialistes (une psychologue et un membre du SSEFIS), échanges, expérimentation de méthodes, préparation d'un stage PAF.
Les auteurs veulent aider les enseignants à comprendre quelques difficultés propres à des élèves qui n'entendent pas ou mal, et à communiquer avec ces élèves, en proposant leurs expériences et réflexions. Ils dégagent les remarques suivantes :
- les enfants souffrant de surdité ont en général des déficits langagiers et culturels assez importants, bien qu'ils n'aient pas de difficulté spécifique de compréhension ou mémorisation ;
- il est primordial que l'enseignant utilise un langage adapté, un vocabulaire clarifié, s'appuie le plus possible sur la logique et souligne toujours ce qui est essentiel ;
- les conduites pédagogiques mises en place pour ces élèves sont d'un grand profit pour tous les élèves, en particulier ceux qui ont des problèmes avec la langue française.

La brochure comprend 3 parties principales :
- Partie B : informations sur la surdité :Développement du langage chez l'enfant : recours à la vision de l'enfant pour tout ce qu'il ne peut se représenter par audition, en particulier dans son milieu familial.
Présentation de deux méthodes habituelles de communication, de leurs avantages et inconvénients respectifs :
1) le langage parlé complété : code gestuel utilisé pour éviter les confusions labiales (méthode audio-phonologique), complétant la structure de la langue orale ; consonnes et voyelles de la langue habituelle sont représentées par différentes configurations et position de la main.
2) la langue des signes française (méthode visuo-gestuelle) : véritable langue, avec vocabulaire, grammaire et syntaxe propres, utilisant en plus l'orientation et le mouvement des mains.
Remarques sur des comportements souvent observés chez des enfants malentendants : souplesse ou activité intellectuelle moins marquée, dépendance, phénomène d'initiation ou d'identification, préhension des états plus que des transformations, forme spécifique de mémorisation, réaction au handicap, élaboration de défenses...
- Partie C : remarques générales sur l'enseignement à des élèves malentendants :
Accueil, intégration dans la classe ; communication : participation à l'apprentissage du français, utilisation de quelques signes de LSF, prononciation bien articulée, intérêt du rétroprojecteur, distinction entre le temps où l'enseignant parle et celui où il indique de la main ; conduite de la classe : s'appuyer sur l'action des élèves, supprimer les implicites, développer l'usage des symboles, apport de la présence d'une personne maniant couramment la LSF.
- Partie D : remarques propres à l'enseignement des mathématiques : lexique spécifique aux mathématiques, mots voisins (exemple : membre et nombre), intérêt des reformulations des textes mathématiques, efficacité de l'emploi de symboles (exemple : flèches), de couleurs ; exemples d'énoncés, de questionnements, de décomposition d'un énoncé en images ; modalités pratiques : heure de soutien, investissement de l'enseignant, répartition d'élèves malentendants dans les classes ; copies d'élèves.

En annexes figurent des témoignages des membres du groupe : motivation, apports pour la pratique professionnelle, statistiques sur les résultats des élèves aux examens de collège et lycée de 2000 à 2003.

Notes :
Liste des auteurs de la brochure : Mangeret, Thérèse ; Bonnet, Monique ; Gardie, Corinne ; Labouré Françoise ; Matillat, Laurent ; Navarro, Yves ; avec la collaboration de : Dinée, Eric ; Dieutegard, M.-L..
La brochure est illustrée par Claude Tisseron.
Elle est l'objet d'une note de lecture dans la revue Repères-IREM n° 62.


Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 07/04/2020
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional